Photo : guillaumesoro.ci

Depuis un certain moment, le président du mouvement politique Groupements et peuples solidaires (GPS) Guillaume Soro candidat annoncé à la présidentielle de 2020 est en tournée en Europe. Il s’est rendu déjà dans plusieurs pays comme la France, l’Espagne, l’Italie et la Grande-Bretagne où il a présenté ses ambitions pour 2020. Il est encore annoncé sur le continent africain en Guinée Conakry pour le 13 décembre prochain à l’occasion de la dédicace d’un livre écrit sur lui par un journaliste guinéen.

L’ancien chef rebelle a donc abandonné sa terre natale depuis plusieurs mois. C’est ce qui n’a pas été du goût de son ancien allié Touré Alpha Yaya qui l’a attaqué vivement dans une publication qu’il a faite sur sa page Facebook. Selon l’honorable, l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirien Soro a délaissé les promesses faites aux habitants de la région du Hambol et «se pavane dans les villes de France sans programme ».

Soro n’a rien à proposer aux ivoiriens

Selon lui, la politique réside en des actes concrets et non dans la recherche de la popularité.  Le Député-Maire de Gbon-Kolia trouve normal que Guillaume Soro soit en France pour entamer ses activités politiques en vue de 2020 puisque, estime-t-il, « ce sont les ivrognes, des gens sans idées ni stratégies politiques qui racontent des idioties ».

L’ancien compagnon de Soro, estime que son nouveau parti le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie (RHDP) applaudit seulement quand Soro et ses alliés se mettent à dénigrer le RHDP, puisque lorsqu’il (Soro) n’a rien à soumettre au ivoiriens, il ne peut que passer son temps à raconter ses aventures fâcheuses au sein de la rébellion et à inciter ses marionnettes à injurier.

Côte d’Ivoire : l’UDL adresse un appel à Soro et Blé Goudé après leur tête-à-tête 

En effet depuis que le parlementaire a tourné le dos à Guillaume Soro, il ne manque plus aucune occasion pour prendre à partie son ancien mentor. Il n’hésite pas à lui adresser également des appels pour qu’il retourne au RHDP. Ayant par ailleurs l’assurance que les critiques ne vont pas tarder avant de le submerger à propos de sa publication, l’élu du peuple a affirmé donner carte blanche aux « cybers activistes » pour lui répondre, mais tout en démolissant les contrevérités colportées à l’endroit du RHDP.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom