OTAN : Donald Trump tance une fois encore le Canada

Ce mardi 3 décembre 2019, le président américain s’est plutôt érigé en gendarme derrière le premier ministre canadien. Lors d’une conférence de presse à laquelle prenaient part les deux dirigeants dans le cadre d’un sommet sur l’Otan au Royaume-Uni, Donald Trump a demandé des explications Justin Trudeau. Le sujet était celui relatif aux dépenses de défenses du Canada.

« Où en êtes-vous maintenant? »

Devant les hommes des médias et dans un langage parfois moqueur, l’actuel locataire de la Maison Blanche ne s’est privé d’aucun moyen pour mettre l’accent sur cette nécessité de consacrer 2,0% de leur produit intérieur brut (PIB) dans leurs forces armées au cours de la prochaine décennie.

Publicité

Le milliardaire républicain faisait notamment remarquer que le Canada est légèrement en retard par rapport à cet objectif de l’Otan. Ainsi, au cours de la conférence de presse qu’ils animaient conjointement, le président américain a demandé à l’officiel canadien le nouveau où son pays en est dans l’atteinte de cet objectif.

Dans un premier temps, le premier ministre a tenté d’esquiver la question mais Trump a tôt fait de le relancer sur le sujet. «Où en êtes-vous maintenant?» a notamment repris le président américain. Justin Trudeau  a alors fait appel aux membres de sa délégation pour donner des chiffres officiels à ce sujet avant que le premier-ministre ne vienne donner un chiffre : «1,4%».

« Ils y arrivent… »

 Même si ce chiffre n’est pas encore celui que souhaite Donald Trump, il reconnait l’effort que fournit ce pays. «Ils y arrivent», a notamment fait remarquer le numéro 1 des Etats-Unis devant les hommes des médias.

«Ils savent que c’est important de faire ça — et leur économie va bien. Ils y arriveront rapidement, je pense. Et regardez, c’est à leur avantage.» a ajouté Trump dans son intervention. Il estime tout de même que le Canada continue d’être un délinquant même si son niveau à lui est léger.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité