Libre après son implication dans un accident de la route: le journaliste Pape Alé crie au complot (Sénégal)

Le journaliste-écrivain Pape Alé Niang est sorti libre du bureau du procureur de la république vendredi dernier informe la presse locale. Impliqué dans un accident jeudi, il avait été poursuivi pour le délit de conduite en état d’ivresse et encourait une peine de trois ans de prison et une amende entre 500 mille francs cfa et 5 millions de francs Cfa.

La thèse du complot évoqué par le journaliste

« Ils sont après moi à cause du livre que j’ai écrit sur la mal gouvernance » a déclaré Pape Alé Niang après sa libération. Dans un enregistrement audio publié par le site Origine7, le journaliste qui livre sa version des faits souligne : « la presse a été alertée à l’instant même où l’accident (…) l’inspecteur de police m’a souligné que c’est le procureur qui a décidé de me libérer, j’en déduis que c’est donc le procureur qui aurait commandité mon arrestation« .

Publicité

Pape Alé Niang avait récemment publié un livre intitulé « Scandale au cœur de la République, le dossier du Coud ». Une œuvre qui lui avait valu la plainte de l’ancien directeur général du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD) et actuel ministre de l’enseignement supérieur, Cheikh Oumar Hanne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité