Joe Biden : une vidéo conforterait les accusations d’agression sexuelle

Il y a quelques semaines, Tara Reade, américaine de 56 ans, accusait il y a quelques semaines l’ancien vice-président et actuel candidat aux présidentielles, Joe Biden, d’agression sexuelle, lorsqu’il était sénateur en 1993. Face à la polémique, l’équipe du candidat a décidé de vivement réagir, démentant ces accusations.

Toutefois, une récente vidéo tournée en 1993 et récemment mise en ligne, semble aller dans le sens de l’accusatrice qui s’était confiée, à l’époque, à sa mère. Dans les faits, Tara Reade accuse Biden de l’avoir prise par l’épaule avant de la caresser au niveau du cou, l’embrassant sur la bouche et le front, la touchant ensuite avec ses doigts. Des démonstrations d’affection aux yeux de Biden, qui dément formellement d’avoir agi de manière déplacée. Très vite, ce dernier comprend alors l’ampleur du tollé et décide de réagir une seconde fois, affirmant qu’il ferait désormais plus attention à la façon dont il agira.

Publicité

Joe Biden, une vidéo menaçante ?

En mars, Tara Reade développe son propos et accepte de participer à un podcast au cours duquel elle raconte sa mésaventure. Le timing dérange, les primaires étant en cours. Les médias eux n’en démordent pas et continuent d’enquêter, réclamant que la justice se tourne vers ces accusations comme elle a pu le faire avec le président Trump ou encore le juge Brett Kavanaugh. La polémique enfle et Reade décide une nouvelle fois de réagir, affirmant avoir discuté de son vécu avec sa mère, décédée depuis, en 1993. Le New York Times lui, penche d’ailleurs du côté de Biden, affirmant qu’il n’existait, à ce jour aucune preuve et aucun témoignage d’agression sexuelle au cours de cette période. 

Une vidéo de 1993 refait surface

Du moins, jusqu’à ce vendredi. En effet, le média The Intercept affirme que la mère de Tara Reade a tenté de discuter avec le présentateur CNN, Larry King, en 1993, de l’histoire de sa fille, évoquant un sénateur. La vidéo de cette émission refait alors surface et Tara Reade confirme qu’il s’agit là de la voix de sa mère. 

Les images elles, ne laissent rien au hasard. La femme parlant, explique que sa fille a été agressée par un sénateur, mais qu’elle a décidé de se taire, par respect pour lui, sa carrière et ce qu’il a fait pour les Américains. L’émission date alors du 11 août 1993, période au cours de laquelle Reade a bel et bien quitté son poste auprès de l’équipe Biden

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité