ODD : Une entreprise béninoise parmi les 28 présélectionnées par le PNUD

Dans le but de promouvoir les investissements alignés sur les Objectifs du développement durable (ODD), le PNUD et ses partenaires EPFL, Orange et SAP, ont présélectionné un groupe de 28 entreprises venant de 16 pays. Parmi ces entreprises figurent une du Bénin. En effet, le PNUD et ses partenaires ont lancé le 28 mai dernier, un appel à nomination à l’endroit des entreprises qui travaillent à transformer l’accès à la santé, l’énergie et la gestion des déchets dans les pays en développement.

Le PNUD, l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Orange et SAP ont sélectionné les entreprises les plus innovantes. Et le Bénin a honoré avec une des entreprises retenues. Il s’agit de l’entreprise Kea Medicals qui intervient dans le domaine de la santé. Neuf entreprises africaines figurent parmi les 28 retenues à ce stade dont trois du Nigeria, une du Ghana, une de la Côte d’Ivoire, une du Kenya, une de la Sierra Leone et une de l’Afrique du Sud. Les entrepreneurs vont être analysés par un comité d’experts techniques comprenant des académiques, investisseurs et représentants des nations unies, qui vont choisir les 12 finalistes en janvier 2021. Les 12 entreprises définitivement retenues vont être invitées au Sommet SDG Finance Geneva Summit, prévu pour le mois de mai 2021, où elles vont avoir l’occasion de présenter leurs produits à des partenaires potentiels, notamment des investisseurs, de grandes entreprises et des organisations internationales.

Publicité

Sur les 28 entreprises présélectionnées, 50 % sont dirigées par des femmes et 75 % emploient entre 11 et 100 salariés (18 % en ont plus de 100). Seulement deux des candidats proviennent de pays les moins avancés. Selon les informations reçues du PNUD, «l’appel à nominations était dédié uniquement à des entreprises qui ont bouclé leur premier round de financement et qui délivrent des produits et services contribuant à réduire les inégalités (notamment celles de genre) en fournissant aux plus pauvres des solutions d’accès à la santé de qualité, l’énergie propre et abordable et de réduction et recyclage des déchets ». Et seules les entreprises nominées par des tiers (accélérateurs, fonds d’impact, family offices, organisations internationales, etc.) et ayant leur siège, leurs employés et leurs services dans les pays en développement ont été considérées.

Les 28 entreprises retenues à ce stade

Energie

OneWattSolar – GosolarAfrica (Nigeria), Iluméxico (Mexique), Kingo (Guatemala), BrightGreen Renewable Energy (Kenya), Litro de Luz (Colombie), Freyr Energy Services Private Limited (Inde), Easy Solar (Sierra Leone), Powerstove (Nigeria), SunBox Co. (Palestine).

Publicité

Gestion des déchets

GARV toilets (Inde), Saahas Waste Management (Inde), Coliba (Côte D’Ivoire), Banyan Nation (Inde), Sinba (Peru), Bancalimentos (Colombie), Saathi (Inde), Genrobotics (Inde), Chengdu aobag Environment Protection Technology Co.  (Chine), ColdHubs (Nigeria).

Santé

Livox (Brazil), mPharma (Ghana), Unima (Mexique), Bempu Health (Inde), Vula Mobile (Afrique du Sud), Mamotest (Argentine), Bive (Colombie), Blooders.org (Mexique), Kea Medicals (Benin).

2 réponses

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    On a aussi des génies chez nous. Écoutons-les rt valorisons-les aussi.

    1. Avatar de Lidiotducoin
      Lidiotducoin

      Eh oui, plein de génies dans nos forêts, montagnes et cours d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *