« Il y aura du feu sur les universités »: Eléonore Yayi parle du taux de réussite au BAC

Cette année, le taux de réussite au Baccalauréat est particulièrement élevé : 64,42 %. Ce flux impressionnant de bacheliers débarqueront la rentrée prochaine dans les universités publiques et privées du Bénin. Ce qui ne laisse pas indifférente la ministre de l’enseignement supérieur Eléonore Yayi Ladékan. « 64, 42% , c’est un score assez impressionnant qui montre qu’il y aura du feu sur les universités » s’amuse t-elle à dire.

L’autorité était sur le plateau de la télévision nationale le mercredi 04 août dernier . Selon ses dires, son ministère a commencé par revoir un peu les prévisions à cause de ce taux de réussite élevé. « Par exemple, 171 ont réussi avec la mention très bien l’année dernière, alors que cette année, nous sommes à 259. Ça veut dire que nous avons du boulot. Nous aurons forcément à ajuster… » assure-t-elle. Il y aura très prochainement des séances d’information organisées autour du guide d’orientation qui a été concocté et publié sur les sites web des universités.

Publicité

« Un partenariat public-privé est nécessaire »

Ces guides prennent en compte autant les universités publiques que privées informe la ministre pour qui un partenariat public-privé est nécessaire parce que tous les bacheliers ne peuvent pas s’inscrire dans les universités publiques. « Nous n’avons jamais su caser tous les enfants dans les universités publiques parce que ces universités ont une capacité d’accueil limitée. Donc, il faut absolument impliquer les universités privées et s’assurer que ce sont celles qui ont un agrément » a-t-elle déclaré.

La ministre rappelle que toutes les informations concernant les orientations pour les nouveaux bacheliers sont déjà disponibles sur les sites des universités du Bénin. Les universités actuellement en vacances vont par ailleurs organiser des permanences dans l’optique d’accueillir les nouveaux bacheliers pour leur immersion. Avec le nombre impressionnant de bacheliers qui débarqueront dans les universités, la ministre prévient déjà que plusieurs filières techniques et professionnelles seront proposées aux bacheliers.

Les « mentions très bien » sont prioritaires

La ministre invite ces derniers à considérer les moyennes obtenues dans les matières fondamentales et non les quotas de bourse. La répartition se fera après avoir fait passer les lauréats qui ont décroché les mentions très bien. Le choix des filières va se faire  avec le numéro de table du candidat dès l’ouverture de la  plateforme apresmonbac.bj.

6 réponses

  1. Avatar de Zangan
    Zangan

    Nous avons une carrence sidérante dans l’approche prospective de gestion des choses. On ne devait boas être surpris par le taux de réussite ni sur les conséquences. On devrait être préparé pour. Il y a toujours une équation qui permet d’anticiper et de dimensionner nos structures et centres de formation. Juste une équation et une rigueur méthodologiques. Hélas

    1. Avatar de (@_@)
      (@_@)

      Merci « Zangan ».
      Pour moi ça montre une chose : c’est que l’importance stratégique de l’Education est absente de l’esprit des dirigeants du Bénin, aujourd’hui comme hier.

      Et pourtant KEREKOU et le marxisme léninisme, en mettant l’école béninoise par terre, avait par l’absurde démontré son importance

      Ce qui a déçu beaucoup de ses amis, c’est que cette évidence ait échappé à SOGLO, instruit et ayant vécu, travaillé à l’international,
      \\\\ ///
      (@_@)

      1. Avatar de (@_@)
        (@_@)

        KEREKOU et le marxisme…avaient…

  2. Avatar de sultan aziz
    sultan aziz

    le benin…mon pays en encore…des marges……

    Il suffit d’une volonté politique..

    Avec l’argent que nous empruntons…….dis je….on peut créer des..universités dans chaque commune…quitte….à décider..des formations

    A suivre

    1. Avatar de sultan aziz
      sultan aziz

      dans mon temps…..on était..à peine..2000 tondus… de bacheliers…pour tout le benin…

      J’étais du lobby…des cadres du nord….qui ont milité…pour l’université de parakou et l’aéroport de tourou..

      Nous avons execercé…un lobbying terri ble…sur le caméléon…

      Daniel tawéma…peut témoigner de la virulence..dans ses bureaux……de mes propos…pour défendre le nord benin

      1. Avatar de sultan aziz
        sultan aziz

        Ce que je sais….c’est que la fonction..de la population est exponentielle…!!!!

        Les besoins sont exponentiel…..

        Et de l’autre….la surface occupée est une constante…

        Mathématiquement…on aura des problèmes qui vont boulverser tout

        Sur le plan..des statistiques….on peut prévoir quand celà arrivera..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *