Les convertisseurs YouTube, un obstacle pour l’industrie de la musique

Suite à la dématérialisation de la musique et la digitalisation, les maisons de disques mènent une bataille pour rendre impossible le téléchargement gratuit des produits musicaux. Pour quelles raisons les internautes sont-ils adeptes au stream-ripping ?

Le marché de la musique a connu, depuis un peu plus d’une décennie, une évolution à laquelle même la plupart des professionnels ne s’attendaient pas. Les supports physiques ont, bien entendu, nettement reculé : certes, les CD conservent une certaine aura, mais ils sont désormais loin de dominer le marché. Quant aux vinyles, bien que revenus à la mode, ils ne peuvent concerner qu’un public de niche. Le grand bouleversement est évidemment venu d’internet en général et de YouTube en particulier. Avec sa base de données en apparence infinie et la facilité d’accès qu’il offre, le géant a écrasé toute forme de concurrence et c’est désormais vers lui que chacune et chacun se tourne presque systématiquement pour trouver et écouter la musique de son choix.

Publicité

C’est justement vers ces plateformes que se sont orientés certains sites, proposant le téléchargement de contenu en ligne, les sites convertisseurs du type YouTube MP3 et autres outils permettant la copie d’un fichier en ligne et sa sauvegarde sur une disque dur personnel. Les raisons des volontés du téléchargement ont pour cause, le fait que YouTube a ses limites, bien connues. Publicités intrusives, aléatoire des lectures successives, écoute interrompue sur smartphone lorsque l’application est en arrière-plan, etc. Si la plateforme dispose d’un potentiel inégalé, ce n’est donc pas pour rien que les utilisateurs ont cherché à contourner ses défauts. Parmi les solutions les solutions pratiquées, deux sont en tête de peloton, mais elles n’impliquent pas du tout les mêmes conséquences.

Le Streaming depuis les plateformes en lignes payantes

Cette méthode consiste à accéder à sa musique en ligne par un autre biais que YouTube. Les plateformes de streaming comme Deezer ont largement trouvé leur place et contentent des millions d’utilisateurs. Leurs qualités sont nombreuses et connues : choix lui aussi immense, personnalisation ultra poussée, qualité d’accès et d’écoute, accessibilité en tout lieu et à tout moment, etc. Ce n’est pas pour rien qu’elles ont la faveur des internautes. Un bémol paraît cependant être à souligner, et il peut paraître de taille : ces plateformes sont payantes. Tout à fait logique quand on pense à l’étendue des services proposés, mais pourtant surprenant, tant est devenue grande l’habitude de la gratuité sur le net.

Le téléchargement depuis YouTube vers MP3

Entre une solution qui assimile l’utilisateur à un pirate et le met à la merci des (vrais) pirates, et une autre qui permet d’accéder librement et légalement à des millions de morceaux de musique pour des tarifs dérisoires (à comparer avec le prix d’un seul CD…), le choix est théoriquement vite fait.

Une réponse

  1. Avatar de Daniel
    Daniel

    Super j’ai été sur le site que vous suggérez et maintenant mon ordinateur a des virus… je recommande pas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *