, ,

Grogne des aspirants au Bénin: c’est « une fausse guerre » assure Urbain Amègbédji

Urbain Amègbédji, le Directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) ne se sent pas concerné par la grogne de certains aspirants au métier d’enseignant. En effet, ceux -ci disent n’avoir pas reçu leur salaire du mois d’octobre. Pour le Dg Anpe, ceux qui ont produit leur certificat de prise de service et leur emploi du temps ont été payés. « Pour pouvoir payer les gens durant ce mois, il faut qu’ils aient des contrats. Pour qu’ils aient des contrats;, ils faut qu’ils aient pris service. Donc pour que moi je donne le salaire à quelqu’un, il faut que j’ai le certificat de prise de service signé par son directeur «  a t-il déclaré dans un entretien accordé au journal Le Matinal.

Ceux qui ont de « contrats ont été payés »

Il informe que le mois passé, sur plus de 21000 aspirants autorisés à reprendre service, 93% ont produit leurs certificats de prise de service et leurs emplois du temps. Ils ont subséquemment eu leurs contrats et ont été payés. « Donc il y a peu moins de 7% pour lesquels je n’ai pas reçu de certificat de prise de service ni d’emplois du temps. Du coup, je ne les ai pas payés » assume-t-il,  arguant qu’il ne peut pas rémunérer quelqu’un qui n’a pas fourni les preuves de sa prise de service alors qu’il reçoit le salaire en fonction du travail qu’il a eu à faire. Le Dg de l’Anpe informe cependant que ce n’est pas toujours de la faute des aspirants.

Publicité

Des directeurs d’école qui manquent d’envoyer les documents

Certains directeurs n’ont pas convoyé les certificats de prises de service sur la plateforme educmaster. Ils n’ont pas positionné les certificats de prise de service ni l’emploi du temps des impétrants sur la plateforme. Ceux-ci se sont excusés et il leur a été dit que le « mois d’octobre étant passé, ceux qui n’ont pas été payés le seront en novembre. Les deux mois qui leur sont dus leur seront payés » a-t-il assuré. En conclusion, les aspirants qui se plaignent de n’avoir pas été payés, n’ont pas de contrat chez le Dg Anpe.

« Le président Talon va me sanctionner si je payais »

«  Sans qu’ils n’aient de  contrat, ils ne peuvent pas être payés. Donc c’est une fausse guerre » a-t-il assuré parce que ce n’est pas lui qui a empêché les contrats de parvenir à l’Anpe.  « Si je les payais le président Talon va me sanctionner? Je ne peux pas les payer. Je ne les connais pas » a-t-il conclu.

4 réponses

  1. Avatar de Appolinaire KOYO
    Appolinaire KOYO

    Ce monsieur n’a pas lu la motion déposée aux ministres concernés. La motion parle bien des conditions de travail et les traitements malsains avec un maudit contrat de travail que le gouvernement de la rupture nous impose de force.

    1. Avatar de WILFRIED FAGNIHOUN
      WILFRIED FAGNIHOUN

      Est-ce que vous êtes obligé de faire ce travail. Il n’y a pas de force dans un travail où tu n’est pas obligé. Plusieurs nous sommes à avoir le même diplôme et préfère avoir autrement notre gain.

  2. Avatar de HOUETOHOSSOU fortuné
    HOUETOHOSSOU fortuné

    Le problème fondamental n’est le non paiement des salaires,mais plutôt la durée du contrat. Nous demandons un contrat de 12/12 et les primes. Car nous venons de faire deux années scolaires avec le même contrat

    1. Avatar de Wilfried FAGNIHOUN
      Wilfried FAGNIHOUN

      Est-ce que vous êtes obligé de faire ce travail. Il n’y a pas de force dans un travail où tu n’est pas obligé. Plusieurs nous sommes à avoir le même diplôme et préfère avoir autrement notre gain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *