,

Mali : la CEDEAO accuse les militaires de vouloir se maintenir au pouvoir

Au Mali, cela fait déjà un peu plus d’un an que les militaires ont pris le pouvoir. En effet, en Août 2020, l’ex-président Ibrahim Boubacar Keïta qui est décédé ce mois de Janvier a été renversé par des putschistes. Alors que la junte au pouvoir avait annoncé que des élections se tiendraient cette année, elle est revenue sur sa promesse. Une situation qui n’est pas du goût de plusieurs organisations internationales et sous régionales.

Ce vendredi, alors que la CEDEAO devait se réunir pour se prononcer sur la situation au Burkina qui a connu un putsch cette semaine, l’organisation a rendu public une note dans laquelle elle accuse les militaires au pouvoir au Mali. Selon l’organisation, la posture de la junte laisse croire qu’elle veut se maintenir au pouvoir. L’organisation a profité de l’occasion pour dire à quelles conditions elle lèverait les sanctions contre le pays.

Publicité

« Cette posture des Autorités de la Transition Militaire laisse clairement entrevoir une volonté de se maintenir au pouvoir pendant une durée de plus de 5 ans« , aurait écrit l’organisation sous régionale. L’organisation dit être à l’écoute d’« un calendrier raisonnable et réaliste«  pour la tenue d’élections et précise dans sa note que « les sanctions seront levées progressivement sur la base de ce chronogramme et de sa mise en œuvre diligente et satisfaisante« .

4 réponses

  1. Avatar de Napoléon1
    Napoléon1

    Cette CEDEAO se prend pour quoi ?Une organisation qu’aucun parlement des Etats n’a élu, qui doit son existence qu’à la seule volonté des chefs d’Etat corrompus veut s’ériger au-dessus de la volonté des peuples. C’est un rève.
    Les chefs d’Etat qui la composent n’ont qu’à s’occuper de leur oignons., eux qui ont tripatouillé la constitution de leur pays pour se maintenir au pouvoir. Ils n’ont de lecon à donner à personne.
    Comment veut-on de l’extérieur dicter aux Maliens ce qui est bon pour eux ? Seul le peuple souverain malien a cette prérogative.
    Leur seul fonds de commerce, c’est les élections par tous les moyens pour élire les mêmes et incapables à la tête des Etats pour que la pauvreté cruelle perdure.
    Le peuple malien dit cette fois-ci « nièt ». Et c’est bien comme cela. Les assises nationales ont donné mandat aux autorités de transition d’assainir et de purger la classe politique pour parvenir à une refondation. Cela durera le temps que cela va durer, c’est la volonté du peuple souverain.

  2. Avatar de Napoléon1
    Napoléon1

    Rawling après son coup d’état au Ghana a passé plus de 10 ans au pouvoir avant de remettre le Ghana sur les rails après avoir assainir la classe politique d’alors au Ghana. Cette classe politique n’était pas plus corrompue que celle à laquelle le Mali fait face aujourd’hui.
    Du reste cette CEDEAO qui prétend sanctionner sur injonction du colonisateur, est-elle crédible ?
    Et c’est cette CEDEAO qui veut œuvrer pour la sortie des pays francophones du franc CFA et créer une monnaie commune ? Quand aujourd’hui elle utilise l’intégration monétaire pour punir un Etat africain.
    C’est le lieu de dire à dieu à ce projet d’intégration monétaire, si c’est pour en servir et sanctionner les uns et les autres dès que l’ancien colonisateur le demande.
    Chacun des Etats doit œuvrer le plus vite pour la création de sa propre monnaie et affirmer la plénitude de sa souveraineté. C’est la seule voie du salut.

  3. Avatar de Aziz
    Aziz

    Et que dit la cedeao…de la manipulation.const de watara et de conde..pour se maintenir..au pouvoir

    Un parlement..sans opposition..et des présidentielles..de ruses pour écarter.les compétiteurs

    Que dit..la cedeao..pour des régimes..qui respectent.pas des décisions de justice

  4. Avatar de Tchité
    Tchité

    La CEDEAO à déjà montré son incapacité dans plusieurs domaines. C’est pas au Mali qu’ils vont être efficaces. Le peuple ne les reconnaît même pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *