, ,

Contrôle routier au Bénin: plus de 500 motos arrêtées par la police dans l’Ouémé

Hier mercredi 06 avril 2022, les chefs d’unités de la police républicaine de l’Ouémé ont déclenché une opération de contrôle routier portant sur le non port de casque, le non-respect des feux tricolores et des pistes cyclables. Au total 557 motos dont 552 à deux roues et 5 tricycles sont été arrêtés en 4h du temps, c’est à dire entre 6h 30 m, et 10h 30 m. Ces engins ont justement été arrêtés pour ces contraventions selon les commissaires d’Ekpè et d’Aglangandan, deux arrondissements de la commune de Sèmè-Kpodji.

Le préfet avait déjà demandé à la police de renforcer les contrôles routiers

Il faut dire que la répression pour non-respect de piste cyclable concerne exclusivement les commissariats de Sèmè Kpodji, d’Ekpè, d’Aglangandan. C’est du moins ce qu’indiquait le message radio-porté du directeur départemental de la police républicaine aux chefs d’unités de la police. Il mettait également en garde les agents contre tout acte de rançonnement. De plus, l’opération ne doit pas donner lieu à des tracasseries routières et doit être conduite par le chef unité en personne ou son adjoint.

Publicité

Rappelons que dans un communiqué publié hier lundi 21 mars 2022, Marie Atrokpossou, le préfet de  l’Ouémé avait demandé à la police républicaine de renforcer les contrôles routiers dans l’Ouémé. Ils étaient également instruits aux fins d’arrêter et de mettre à la disposition des instances compétentes, les personnes qui s’installent sans aucune autorisation sur les places publiques, les artères et les carrefours des communes du département.

Une réponse

  1. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    C’est les mange-mil(le) qui ont dû se régaler… 🙂

    \\\\ ///
    (@_@)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *