Michael Jackson: révélation choc sur son dermatologue qui échangeait des drogues

Le médecin personnel de Michael Jackson Conrad Murray ne serait visiblement pas le seul à fournir de la drogue à ses patients. Son dermatologue s’adonnait aussi à ce jeu. Il échangeait de la drogue contre des invitations à des fêtes. C’est du moins l’une des déclarations qu’il convient de retenir de l’ex compagne de la star planétaire décédée il y a 13 ans. L’homme connu sous le nom de Dr Arnold Klein échangeait de la drogue contre des invitations à des soirées exclusives a déclaré Debbie Rowe. Elle avait servi pendant plusieurs décennies au cabinet du professionnel de santé en tant qu’infirmière.

«Who Really Killed Michael Jackson?»

Selon ces témoignages de la femme dans l’émission spéciale de TMZ «Who Really Killed Michael Jackson?», qui sera diffusée mardi soir, certaines personnes demanderaient à Klein d’écrire des ordonnances à utiliser comme «cotillons». « Nous avions des patients puissants qui venaient et disaient: » J’ai besoin de 90 Percocet pour samedi soir « , puis vous alliez à la fête ce week-end et il y avait un plat de bonbons avec Percocet ou Quaaludes ou quelque chose comme ça, et ça venait du bureau », a expliqué l’ex compagne de la star.

Publicité

«J’aurais dû faire quelque chose»

Avant cette nouvelle révélation sur le Dr Arnold Klein décédé en 2015 à 70 ans, Debbie Rowe avait regretté le fait qu’elle n’ait pas assez fait pour empêcher le décès de Michael Jackson. « J’aurais dû faire quelque chose et je ne l’ai pas fait. Il y a un certain nombre de personnes qui sont mortes de la toxicomanie et d’une certaine manière j’en faisais partie. », a déclaré la mère porteuse des deux aînés de Jackson, Prince et Paris dans un nouveau documentaire pour Fox TV. « J’étais fondamentalement aussi mauvais que lui (Klein) et je suis vraiment désolé d’y avoir participé. », a-t-elle déclaré dans la vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *