USA : pour Trump, Biden mérite la chaise électrique

Aux Etats-Unis, le procès contre « The Trump Organization », l’entreprise familiale de Donald Trump, ne laisse pas le milliardaire indifférent. La Trump Organization est inculpée pour fraude fiscale, complots, falsification de documents commerciaux et autres. L’entreprise doit en tout se défendre contre neuf chefs d’accusations déclinés par le bureau du procureur du district de Manhattan. L’ancien président américain, bien qu’il ne soit pas personnellement inculpé, voit derrière ces actions judiciaires, une « chasse aux sorcières ». « La chasse aux sorcières continue et après 6 ans et des millions de pages de documents, ils n’ont rien. Si j’avais ce que Hunter et Joe avaient, ce serait la chaise électrique. Notre pays est truqué, tordu et mauvais. On doit le ramener et RAPIDEMENT. Prochain arrêt, le communisme! » a t-il écrit sur Truth social, son réseau social.

Des « motivations politiques »

Pour l’ex-chef de la Maison Blanche, cette « chasse aux sorcières » à des « motivations politiques ». Le milliardaire républicain continue de faire face à une vague d’enquêtes sur ses entreprises, sa conduite lors de l’élection présidentielle de 2020 et les documents classifiés retrouvés dans sa résidence à Mar-a-Lago en Floride. Trump na pas manqué de noter que le procès contre son entreprise commençait quelques semaines seulement avant les élections de mi-mandat. Ce scrutin servira de référence en ce qui concerne l’influence de Trump dans l’électorat républicain, après que ses candidats aient dominé les primaires du GOP.

Publicité

S’ils gagnent les élections de mi-mandat, les Républicains se sont déjà engagés à ouvrir davantage d’enquêtes, notamment sur Hunter Biden, le fils de Joe Biden et lui même. Trump et ses alliés accusent depuis longtemps Joe Biden de corruption dans les relations commerciales de son fils Hunter Biden. Une enquête contre Hunter Biden a déjà été lancée en 2018 concernant le blanchiment potentiel d’argent et le financement de campagnes et les violations des lois fiscales et étrangères sur le lobbying.

Une réponse

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Quel est ce fou, ce fougueux, minable qui cherche en vein à se faire entendre? Trump se fait passer pour une victime alors qu’il est l’instigateur-chef, un véritable criminel de bas et de hauts niveaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *