Ukraine: la Russie ne croit pas en une médiation de l’ONU

Une éventuelle médiation des Nations unies dans la situation en Ukraine soulève des questions compte tenu de la position critique de l’organisation vis-à-vis de la Russie, a déclaré ce vendredi l’ambassadeur de Russie à l’ONU, Vassili Nebenzia. « Nombreux sont ceux qui affirment aujourd’hui que l’ONU devrait tenir le rôle de médiateur entre la Russie et l’Ukraine. Mais pensez-vous que, compte tenu de ce que je viens de dire, nous pouvons faire confiance à une telle médiation? Où est la garantie que le secrétariat se comportera autrement maintenant? » a-t-il indiqué à la réunion du Conseil de sécurité convoquée à l’initiative de la Russie à l’occasion de l’anniversaire des accords de Minsk.

Selon lui, plus les délégations occidentales au Conseil de sécurité « raconteront, en dépit des faits évidents, des contes sur la Russie qui n’appliquait pas les accords de Minsk, plus nombreux seront ceux qui comprendront » le véritable état des choses. « Nous n’avions pas d’autre choix que de protéger notre pays, de le protéger contre vous, de protéger notre identité et notre avenir« , a-t-il ajouté. (Tass)

Publicité

4 réponses

  1. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    Tous en cœur, répétons :

    – En cas de conflit entre deux petits pays, l’ONU intervient et le conflit disparait (au mieux…),
    – En cas de conflit entre un grand pays et un petit pays, l’ONU et le petit pays disparait,
    – En cas de conflit entre deux grands pays (Conseil de Sécurité), si l’ONU intervient alors, c’est l’ONU qui disparaitra

    \\\\ ///
    (@_@)

    1. Avatar de Schnoll
      Schnoll

      Répète tes conneries tout seul !
      A voix basse STP

      1. Avatar de (@_@)
        (@_@)

        Fais au moins sourire et arrête de te prendre au sérieux,

        Bouffon grimaçant !

        \\\\ ///
        (@_@)

  2. Avatar de Blagounet
    Blagounet

    L’ONU, basée à NY, et qui a cautionné l’agression de l’Irak en 2003 ne peut être considérée comme neutre … par personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *