, ,

Bénin: Claudine Prudencio exprime « sa gratitude » à Talon après son départ de l’Inf

Claudine Prudencio n’est plus la présidente de l’institut national de la femme (INF). Cette décision est intervenue lors du conseil des ministres du mercredi 15 mars 2023. Dans un récent post sur sa page Facebook, la première présidente de l’institut national de la femme a remercié le président Talon pour son engagement pour la défense de la cause féminine.

 » J’exprime au Chef de l’État ma profonde gratitude pour m’avoir fait confiance comme première Présidente de l’Inf, dans cette forme rénovée et adaptée aux défis contemporains en matière de protection et de promotion de la femme. Il a fait la preuve qu’avec la volonté politique, les femmes peuvent être mieux loties dans notre société. », peut-on lire sur sa page. Elle va ajouter plus loin que « la preuve la plus récente, c’est la concrétisation de la réforme qui a permis d’avoir, pour la première fois de notre histoire politique, 29 femmes au parlement. Bien d’autres résultats existent qui prouvent que la femme est véritablement remise au cœur de l’action publique et du processus de développement durable. », a-t-elle assuré.

Publicité

Par ailleurs, Claudine Prudencio encouragé et félicité la nouvelle présidente de l’institut national de la femme, qui était sa collaboratrice et la nouvelle secrétaire exécutive à bien accomplir leurs nouvelles fonctions. Aussi a-t-elle eu des pensées à l’endroit de tout le personnel de l’institut. Il faut dire que Claudine Prudencio première présidente aura passée un an sept mois à la tête de l’institut national de la femme.

Il faut noter que la mission de l’Institut est de travailler à l’amélioration des conditions de vie des femmes béninoises, à leur autonomisation et à leur épanouissement. Cette décision du gouvernement fait suite à la volonté de renforcer l’action de l’institut dans ce domaine et bien d’autres. Avec la nomination de Huguette Bokpè ​​Gnacadja en tant que présidente de l’Institut national de la Femme, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre sur l’institut national de la femme

2 réponses

  1. Avatar de DON
    DON

    Pauvre esprit que cette dame trop ambitieuse et ingrate envers celui qui lui a permis la seule fois de sa vie de porter le titre de ministre de la république !!!
    Privilège qui lui a donné des ailes et fait croire qu’elle pouvait avoir une base électorale solide.
    Quel manque de dignité, elle qui ne peut même pas exprimer ses ressentiments après son éjection, par peur de représailles. Shikoyiiii

  2. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    La pauvre..naine politique….n a pas de choix
    La liberté d aller et venir..se son aworet..en.dépend
    Les barbouzes..sont.prêts.à lui coller..quelque..chose..pour le ruiner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *