Afrique: Bill Gates finance des startups dans ce domaine

La Fondation Bill et Melinda Gates, créée par Bill Gates et son ex-femme Melinda, est l’une des plus importantes organisations philanthropiques privées au monde. Elle vise principalement à améliorer les soins de santé et à réduire la pauvreté à l’échelle mondiale, tout en mettant l’accent sur l’éducation aux États-Unis. La fondation a consacré des milliards de dollars à des causes allant de la recherche sur les maladies infectieuses à la mise en place d’infrastructures éducatives. Cependant, elle n’a pas échappé aux critiques. Certains remettent en question la portée et l’influence de la fondation dans les domaines politiques et de la santé publique, affirmant qu’elle pourrait parfois éclipser les priorités et les voix des communautés locales.

D’autres pointent du doigt les choix d’investissement de la fondation, suggérant qu’ils pourraient parfois être en contradiction avec ses objectifs philanthropiques. Certains accusent même le milliardaire de comploter contre la population mondiale. Mais qu’à cela ne tienne, sa fondation continue de financer à coup de milliers de dollars des instituts et organisations de par le monde. L’Afrique n’échappe pas à la règle.

Publicité

Des financements en Afrique

L’initiative panafricaine i3, soutenue par la fondation Bill et Melinda Gates, annonce un financement pour 29 startups actives dans la chaîne d’approvisionnement de la santé en Afrique. En collaboration avec des partenaires tels que Cencora, Merck Sharpe & Dohme, Microsoft et Chemonics, cette initiative, désormais dans sa deuxième année, vise à renforcer le secteur de la santé sur le continent. Chaque startup sélectionnée bénéficie d’une subvention de 50 000 dollars, sans cession de parts.

En complément de cette aide financière, des mises en relation avec des clients potentiels, des agences donatrices et des gouvernements sont également prévues. Pour les préparer à d’éventuels investissements futurs, des organisations comme CcHUB, Villgro Africa, IMPACT Lab et Startupbootcamp Afritech offrent un accompagnement. Sur l’ensemble des startups soutenues, 38 % sont dirigées par des femmes, couvrant une portée géographique de 21 pays africains. La liste des bénéficiaires comprend des entreprises variées, de Afia Group Limited à Welo, en passant par plusieurs autres spécialisées dans divers segments de la santé.

Dans une déclaration, Kieran Daly de la fondation Bill et Melinda Gates a mentionné que des programmes tels que i3 contribuent à comprendre, soutenir et collaborer avec les solutions technologiques émergentes en Afrique. L’impact de telles initiatives ne se limite pas à un seul cycle. Auparavant, une première cohorte de 31 startups avait été soutenue, touchant 24 000 établissements de santé dans 26 pays africains. De plus, d’autres projets soutenus par la fondation Gates en Afrique ont été mentionnés, comme celui de soutenir des chercheurs africains dans le développement d’applications d’intelligence artificielle pour la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *