,

Bénin : Ce que Talon a dit sur le cas de Reckya Madougou

C’était annoncé comme une rencontre de tous les espoirs. Mais le président Patrice Talon ne compte pas gracier l’opposante Reckya Madougou. C’est l’un des points de désaccord issus de la rencontre tenue ce lundi 27 novembre 2023 au Palais de la Présidence entre le chef de l’Etat et les responsables du parti Les Démocrates. Le président de la République reste donc inflexible à ce plaidoyer porté en personne par son prédécesseur Boni Yayi, actuel président de la principale force politique de l’opposition au Bénin qui n’est rien d’autre que Les Démocrates.   

« Président, je demande pardon pour Reckya Madougou. Comprenez le sens de mon pardon », plaide Boni Yayi. Face à ce plaidoyer, l’actuel locataire de la Marina exclut toute grâce présidentielle en faveur de Reckya Madougou, ancienne ministre de la justice. « Monsieur le Président Boni Yayi, je vous ai déjà dit que je ne compte pas gracier Reckya Madougou », affirme le président Talon sur un ton ferme.

Publicité

« Si les acteurs politiques ne doivent pas rendre compte de leurs actes, ce n’est pas bien (…). Laissons un code à la République. Parfois le pardon peut être une faute », s’est-il justifié au grand désespoir des responsables du parti LD.

« Je dois dire que cela nous a beaucoup attristés voire révoltés. Le président Boni Yayi lui-même en personne a conduit ce plaidoyer pour que le président de la République mettre son cœur au service du pardon. Cependant le président de la République ne l’a pas compris tel que nous le souhaitons. C’était pour nous comme un coup de massue, comme un coup de poignard dans les côtes », regrette Eric Houndeté, premier vice-président du LD lors d’une conférence de presse animée par le parti ce lundi suite à la rencontre avec le président Patrice Talon.

Face à cette « inflexibilité » du Chef de l’Etat, le président Boni Yayi et le bureau politique ne comptent pas lâcher prise. « En tant que responsable du parti Les Démocrates, nous restons convaincus que nous devons continuer le combat pour obtenir la libération de nos camarades », reste pessimiste Eric Houndété qui veut pouvoir compter sur les députés des partis dits de la mouvance présidentielle pour le vote de la proposition de loi spéciale portant amnistie et / ou abandon de poursuites judiciaires au profit de personnalités politiques pour des faits criminels.

Publicité

« Si le président de la République refuse la grâce présidentielle, nous ne devons pas baisser les bras. Peut-être devons-nous comprendre que nous pouvons compter sur lui pour la loi d’amnistie, mais il ne faut pas s’avouer vaincu avant d’être allé au combat. Nos camarades qui sont au parlement, qui sont dans les différents groupes, nous avons engagé de parler avec eux et nous devons continuer à parler avec eux », laisse entendre le premier vice-président du LD.   « J’espère que leur cœur de père, de mère, de frère, de sœur va s’assouplir pour qu’ils comprennent les arguments que nous avons développés au président de la République à savoir que les fils et filles de ce pays doivent tous se mettre au service de la construction du pays. S’il y a eu des incompréhensions par le passé, ces incompréhensions doivent être gommées et pour qu’on amène toutes les intelligences au service du pays », a-t-il ajouté.

Pour rappel, l’opposante Reckya Madougou, dont la candidature pour la présidentielle du 11 avril 2021 avait été invalidée, a été arrêtée le 2 mars à l’issue d’un meeting à Porto-Novo. Elle est poursuivie pour « association de malfaiteurs et terrorisme ». Si le président Patrice Talon ne compte pas la gracier, il a tout de même donné son accord pour la libération des 82 jeunes, étudiants et artisans impliqués dans les violences post-électorales de 2019, 2021 et 2023. Le ministre de la justice Yvon Détchénou a été instruit à cet effet pour accélérer leur dossier.  

18 réponses

  1. Avatar de Sonagnon
    Sonagnon

    Quoi qu’on puisse reprocher à Réckya Madougou, elle doit être libérée.
    Yayi Boni a bien résumé la situation, c’est pour des raisons politiques qu’elle s’est retrouvé dans une telle situation, donc on doit trouver une solution politique pour l’a libérer.
    Si le dictateur n’avait pas mis à mal notre expérience démocratique, nous n’en serions pas là.
    Il ose donner des leçons de la rigueur des lois. Est ce qu’ il se regarde ???
    Ou bien il croit que nous ne savons pas qui il est et ce qu’il fait ?

    Est ce que ce dictateur va relire le serment qu’il a prononcé en avril 2016???
    Quand je relis ce serment, et j’essaie de faire l’inventaire de tout ce qu’on lui reproche, il devrait fini devant un peleton d’exécution en temps normal.

    Puisque la génération qui prendra le pouvoir ds les 5 prochaines années, ne fera aucune compromission par rapport à l’Etat de droit.
    Et rassurez vous, le Bénin va renouer avec la vraie démocratie. Les bourreaux d’aujourd’hui et leurs complices doivent commencer par se faire de sérieux soucis.

  2. Avatar de B À BA
    B À BA

    Apparemment les démocrates n’ont rien appris de ce qui leur est arrivé ces derniers années.
    C’est mal connaître Patou.
    Un homme peut aller à Rome ou à Jérusalem, il a toujours dans son cœur les valeurs de sa patrie.

  3. Avatar de Tvivila
    Tvivila

    Haut Talon, il veut goûter à la généreuse Madougou, pensant qu’elle fait du Madou Madou

    1. Avatar de Béblé
      Béblé

      Aziz rôdait autour et il a tapé poto, depuis il s’est rangé…Aziz faut parler à Haut Talon

  4. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Le pardon..peut être une faute….!!!???
    Kim a donné une leçon.. à yayi..qui apparemment.n a rien . pigé.. à mon avis
    Yayi lui..a pardonné.. à Kim…n est ce pas…
    On voit l immensité.de la faute de yayi

    1. Avatar de Dr Doss
      Dr Doss

      Notre berger intellectuel flandopko vieux sénile sultan kobo aculturé votre Qi d’huitre vous empêche vraiment ou vous faites exprès de ne pas comprendre ou décryptage du plaidoirie creux vide et stérile de votre mentor Yayi Boni allias bonicretois d’accord dixit Dr Doss

  5. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Vous convenez avec moi ceux qui disent la rupture et le nouveau départ est un régime de la dictature et que Talon est un satrape moi Dr Doss aujourd’hui je fini par leurs donner raison pleinement voyez l’affaire notez moi très très bien ça dixit Dr Doss

  6. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Notre meilleure compétiteur soit disant mais qui refuse la compétiteur !!!aujourd’hui je fini pas donner raison à ceux qui disent notre agbonon nationale à peur de la dame Reckya Madougou et c’est ça la vérité notez moi très très bien ça dixit Dr Doss

  7. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    C’est vraiment vraiment déplorable la duplicité de Yayi Boni allias bonicretois qu’il arrête de faire semblant de défendre Reckya Madougou et Aïvo n’oubliez pas le monde entier nous regarde et surtout Sègbo-lisa le tout puissant voyez l’affaire notez moi très très bien ça dixit Dr Doss

  8. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Notre Yayi Boni allias bonicretois poursuit comprenez le sens de mon pardon c’est ça la principale force de l’opposition? En réalité que Reckya Madougou et Joël Aïvo restent en prison cela arrange notre politicallon Yayi Boni allias bonicretois et consorts qu’ils arrêtent leurs atovlè car tout le monde n’est pas dupe au Bénin voyez l’affaire notez moi très très bien ça dixit Dr Doss

  9. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Vous appelez ça plaidoyer franchement que notre Yayi Boni allias bonicretois arrête sa distraction ici et maintenant heureusement que le ridicule ne tue pas : président je vous demande pardon quel théâtre écoutez les beninois sont mâture et intelligents n’oubliez pas que le monde entier nous regarde!!! Voyez l’affaire notez moi très très bien ça dixit Dr Doss

  10. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    N’appelez plus jamais jamais ce panier à crabes la principale force de l’opposition les Démocrates allias déconfitures c’est une honte n’oubliez pas que le monde entier nous regarde voyez l’affaire notez moi très très bien ça dixit Dr Doss

  11. Avatar de L'idiotducoin
    L’idiotducoin

    Le « problème » de Madougou et Aïvo avec Talon est très Loin de ce qu’imaginent nous, la population…
    Ces deux prisonniers politiques, Yayi sait très bien la RAISON pour laquelle ils sont maintenus en prison contre toutes interventions intérieures, comme extérieures en leurs faveurs pour être libérés.
    NB : Surtout Reckya !

    1. Avatar de Papo
      Papo

      Surtout Reckya! Elle a vendu l’âme de l’as Nation. Elle est allée très très loin

  12. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Jusqu’à ce jour la preuve des accusations fantaisistes contre la ministre Madougou et le professeur Aivo n’a été présentée. Ils ont été injustement condamnés et talon aimerait bien qu’ils acceptent les fausses accusations pour être libérés. Jamais cela ne se passera. Si la loi d’arministie ne passe pas, talon n’est pas éternel. Il passera bientôt de l’autre côté du fleuve et nous l’enverrons dans les grottes de l’Atacora pour le reste de sa vie.
    En déclarant devant le clerger béninois, qu’il va compromettre la paix, il l’a fait et a fait massacrer pêle-mêle les béninois, emprisonner injustement les uns et condamner les autres à l’exil. Aucun président de la République n’a été aussi inhumain. Il va rendre compte.

  13. Avatar de BananeVerte
    BananeVerte

    Ce que dit Talon a le mérite d’être clair et sans ambiguité.
    Joel Aivo et Reckya Madougou ont cherché et ils ont trouvé.
    Demander pardon en leur nom n’a pas de sens.
    Only God forgives!

  14. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Tout ce que je fais..je pense d abord a moi….
    Mais.quand la vie des millions de gens.d une nation..sont en jeu..
    Il faut prendre de la hauteur…
    De plus..l histoire nous apprend..que seul dieu détient..le destin de chacun

    1. Avatar de Che Guevara
      Che Guevara

      Quand allons nous commencer par appliquer nos lois si nous devons tout le temps pardonner?

      Les gens doivent apprendre a mesurer la gravite et les consequences de leurs actes avant de s’y engager.
      Il y a plein de gens dans nos prisons qui ont y sont pour des actes mineurs.

      Qui va plaisir pour ceux la? Pourquoi se preocuppe t on seulement des politiciens?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *