,

Investissements publics au Bénin : le FMI note des avancées

Le Bénin effectue de grands progrès en matière d’investissements publics, d’après le fonds monétaire international (FMI). Suite à une mission du Département des finances publiques (FAD) du FMI qui s’était déroulée du 1ᵉʳ au 15 mars 2023 à Cotonou, à la demande des autorités béninoises, l’institution internationale a tiré des conclusions en six grands points. Ces derniers traduisent d’importantes avancées dans le domaine des investissements publics. D’après le FMI, il y a une remontée du niveau d’investissement public dans le pays, depuis un point bas touché en 2019.

Une hausse pour s’établir à 21,3%

De 1990 à 2019, le PIB a atteint 5,9%. Suite à un étiage en 2019 (3,9 % du PIB), les données fournies par les autorités indiquent une forte remontée (6,9 % du PIB en 2020 et 8,2 % en 2021). Toujours selon le FMI, cette hausse devrait se remarquer sur la part de l’investissement public dans l’investissement total. Alors que l’investissement privé était à 14,9% du PIB en 2015, il a connu une hausse pour s’établir à 21,3%. Cela, sur un investissement total de 25,2% du PIB.

Publicité

Il est également constaté d’importants progrès dans la gestion des investissements publics (GIP), particulièrement dans le cadre institutionnel. Sur ce point, le FMI a fait savoir que le Bénin repose sur un cadre solide, dépassant sensiblement la moyenne des pays d’Afrique subsaharienne (ASS). Cette robustesse découle principalement de la qualité globale du décret n°2021-586 du 10 novembre 2021 sur le cadre de la GIP. En ce qui concerne l’effectivité des pratiques, des progrès sont encore remarquables comparés au PIMA de 2018.

Par rapport à ses voisins, le stockage de capital public au Bénin est à un niveau intermédiaire. Dans le PIB, sa part est de 77,0 % du PIB. Il est supérieur à celui du Ghana (40,5 %) ou de la Côte d’Ivoire (36,7 %). Le FMI constate aussi une évolution du Bénin en termes d’efficience de l’investissement public. Dans la gestion des investissements publics (PIMA) en 2018, le score du Bénin sur cet indicateur était de 0,47. Aujourd’hui, il est de 0,58.

Une réponse

  1. Avatar de Che Guevara
    Che Guevara

    Il ne faut toujours prendre avec des pincettes les evaluations de ces institutions financieres.
    Elles ont donne un satisfacit au gouvernement de Yayi tout le long de leur mandat…mais juste apres l’arrivee du nouveau gouvernement Talon, les voila avec un rapport pour incriminer la gestion du precedent regime.
    Ce sont opportunistes avec lesquels on doit etre tres prudents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *