La France va enfin restituer de l’argent détourné dans ce pays africain

L’Afrique a, depuis des décennies, subi de nombreux détournements financiers. Des sommes colossales ont été illégalement transférées en Europe, donnant lieu à des débats animés sur les biens mal acquis pour ne citer que ces cas-là. Ces détournements, perpétrés souvent par des élites au pouvoir avec parfois la complicité d’établissements financiers occidentaux, ont largement privé les pays africains de ressources essentielles pour leur développement.

Pour certains pays comme la RDC ou le Nigeria, le préjudice s’estime en millions voir milliards de dollars. Récemment, un pas significatif vers la réparation a été franchi pour un des pays affectés par ces crimes économiques. En effet la ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a annoncé lors de sa visite à Abuja, la capitale du Nigeria, la restitution de 150 millions de dollars.

Publicité

Ce montant avait été clandestinement déplacés hors du Nigeria durant la gouvernance de l’ancien président, le général Sani Abacha. La rencontre avec le président actuel du Nigeria, Bola Ahmed Tinubu, a été le théâtre de cette annonce majeure.

Un bon début, mais…

Ces fonds, qui ne représentent qu’une fraction des sommes détournées, avaient été placés dans des institutions financières occidentales. La France a manifesté son intention de non seulement restituer ces fonds, mais aussi d’entamer des négociations pour déterminer comment ces fonds pourraient être investis de manière optimale au Nigeria, sous forme de subventions. L’initiative a été saluée par le président Tinubu, qui a assuré que cet argent serait utilisé judicieusement pour promouvoir les objectifs de développement du pays.

Sani Abacha, qui a pris le pouvoir à la suite d’un coup d’État militaire en 1993, est tristement célèbre pour son règne autoritaire et corrompu. Il est estimé qu’il a détourné au moins 2 milliards de dollars pendant ses cinq années au pouvoir, le classant parmi les dirigeants les plus corrompus de l’Afrique. Son règne a été marqué non seulement par la corruption financière, mais aussi par de nombreuses violations des droits de l’homme.

Publicité

La restitution par la France de ces fonds détournés est un pas dans la bonne direction. Elle rappelle la nécessité pour les pays occidentaux de jouer un rôle actif et honnête dans la réparation des injustices passées et actuelles.

La décision de la France offre l’espoir que d’autres nations suivront son exemple, quitte à ce que les pays concernés veillent à ce que les fonds détournés retournent là où ils peuvent faire le plus de bien : au service des peuples spoliés.

7 réponses

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Tout nous manque sur le continent, et rien nous ne soutenons pour se faire passer pour un bon citoyen. L’intelligence nous manque, la jugeote nous manque, et nous n’avons rien appris de ces maudites années d’indépendance. Les politiciens africains sont les premiers à mettre leur propre pays à sac avec arrogance ignorante, cependant leurs frères et soeurs souffrent, certains ne sachant pas d’où viendra une poignée de farine, alors que des milliards détournés « volés » dorment dans les coffre-forts Européens et Américains. Nous sommes de véritables abrutis.

  2. Avatar de Che Guevara
    Che Guevara

    Cette France est un vrai cameleon…Elle fait les yeux doux au Nigeria pour lui faire adopter des mesures au nom de la cedeao..c’est tout.

    On l’a chassé du Niger et Elle revient sous une autre couleur de bienfaisante…

    Tout flateur vit aux depends…

    Le colon est un sangsue dont on doit etre tres avisé pour s’en debarasser.

  3. Avatar de Che Guevara
    Che Guevara

    Cette France est un vrai cameleon…Elle fait les yeux double au Nigeria pour Luis Faire adopter des mesures au nom de la cedeao..c’est tout.

    On l’a chassé du Niger et Elle revient sous une autre couleur de bienfaisante…

    Tout flateur vit aux depends…

  4. Avatar de La faute
    La faute

    Un autre plan pour plonger les africains dans le noir

  5. Avatar de Son
    Son

    “La restitution par la France de ces fonds détournés est un pas dans la bonne direction. Elle rappelle la nécessité pour les pays occidentaux de jouer un rôle actif et honnête”.
    Honnête dites vous, les matières premières pillées doivent être aussi évaluées et rembourser; notamment l’or volé doit être restitué à chacun sss pays concernés comme le Mali, le Burkina et le Béni- oui le Benin, les anciens nous ont dit comment le colon a pille l’or de Perma.
    Aussi que chaque pays de la zone CFA aille récupérer ses réserves d’or en nature supposées être disponibles à la Banque de France.
    Nous pourront remonté à l’impôt colonial payés par nos grands parents, la contribution au financement des deux guerres, les récoltes des pauvres paysans réquisitionnées. Plus loin, les différentes réparations liées à la traite des esclaves doivent être sérieusement envisagées.
    La dette particulièrement de la France envers l’Afrique est énorme. Comme toute dette, elle doit être remboursée.

  6. Avatar de Son
    Son

    “La France a manifesté son intention de non seulement restituer ces fonds, mais aussi d’entamer des négociations pour déterminer comment ces fonds pourraient être investis de manière optimale au Nigeria, sous forme de subventions.”
    Remettez les sous au Nigeria y compris les intérêts générés point barre.

  7. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    On sait.. d où vivent notre problème de pauvreté chronique.
    La complicité des occidentaux.est manifeste.et factuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *