Afrique: la Chine va participer à un projet titanesque dans ce pays

La Chine a joué un rôle significatif en Afrique au cours des dernières décennies, se concentrant principalement sur la réalisation des infrastructures, le commerce et la coopération diplomatique. Ses grandes réalisations comprennent la construction de routes, de chemins de fer, de ports, et de réseaux de communication, facilitant ainsi le transport et le commerce à travers le continent. La Chine a également investi dans des projets énergétiques, comme la construction de barrages hydroélectriques, contribuant à l’augmentation de l’accès à l’électricité en Afrique.

En outre, la Chine a étendu son influence diplomatique par des échanges culturels, des bourses d’études, et la mise en place du Forum sur la Coopération Chine-Afrique (FOCAC), renforçant les relations bilatérales avec de nombreux pays africains. Ces actions ont non seulement stimulé le développement économique de l’Afrique, mais ont également positionné la Chine comme un partenaire clé dans la progression du continent. Mais l’empire du milieu ne s’arrête pas là.

Publicité

Un projet d’envergure en Sierra Leone

La Sierra Leone se distingue par un nouveau projet d’envergure : la construction d’un pont de 1,5 milliard de dollars entre la capitale, Freetown, et la ville de Lungi, un important noeud aéroportuaire. Ce projet, mené en partenariat avec la China Road and Bridge Corporation et le groupe architectural sénégalais Atepa, s’inscrit dans une longue histoire de coopération entre la Sierra Leone et la Chine, marquée par divers investissements dans les infrastructures et le développement économique.

Historiquement, la Chine a joué un rôle clé dans le développement de la Sierra Leone, notamment à travers des projets d’infrastructure et des accords commerciaux d’ampleur. Le pont Freetown-Lungi, avec son coût estimé à 1,5 milliard de dollars, est le dernier témoignage de cette relation durable.

Le ministre de l’Information, Chernor A. Bah, a évoqué l’importance du pont, non seulement comme un moyen de faciliter le transport, mais aussi comme un symbole de la croissance économique soutenue et de l’amélioration des infrastructures du pays.

Publicité

La réalisation de ce projet ambitieux devrait prendre environ trois ans pour être achevé. Cette initiative est vue comme un moyen d’améliorer significativement la connectivité dans la région, renforçant ainsi les liens économiques et sociaux au sein du pays et avec ses voisins.

Ce pont illustre non seulement l’engagement de la Sierra Leone envers la modernisation de son infrastructure routière, mais aussi le rôle croissant de la Chine comme partenaire stratégique dans le développement de l’Afrique. En offrant une meilleure accessibilité entre la capitale et l’aéroport principal, ce projet promet de faciliter les voyages pour les citoyens et les visiteurs étrangers, tout en ouvrant de nouvelles voies pour le commerce et le développement économique dans la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *