Alcoolisme: voici la méthode ultime pour réduire la dépendance (étude)

Une méthode simple, mais redoutable d’efficacité, pour réduire la dépendance à l’alcool. En effet, des chercheurs ont découvert que, très simplement, il était possible de pousser les gens à moins consommer. Il suffit de mettre en avant les risques de cancer associés à la surconsommation… Et associer le tout, au fait de compter chaque verre consommé.

De manière générale, boire beaucoup d’alcool entraîne toutes sortes de risques : décès prématuré à cause d’événements extérieurs (accident de la route), maladies cardiaques, problèmes au niveau du foie, troubles digestifs, démence… Et donc aussi cancer. En appuyant sur ce point et en poussant les gens à compter leurs verres, les chercheurs ont découvert que les consommations diminuaient !

Publicité

Une solution toute simple pour moins boire ?

L’économiste et psychologue Simone Pettigrew de l’Institut George pour la Santé Mondiale, se base sur 3 enquêtes pour confirmer ses résultats. La première enquête a été remplie par 7.995 personnes. Sur ce panel, 4.588 ont rempli la seconde (trois semaines plus tard) et 2.687 ont rempli la troisième (une fois encore, trois semaines plus tard).

L’ensemble des participants a été soumis à des messages concernant la consommation d’alcool. Et il s’avère qu’en termes de prévention, c’est la publicité évoquant la surconsommation d’alcool et les risques de cancer, avec comme suggestion de compter les verres bus, qui a été la plus efficace. C’est d’ailleurs la seule des combinaisons testées qui eu un résultat jugé comme étant significatif.

L’alcool compte pour 7% des décès prématurés

Dans le monde, la consommation d’alcool est responsable de 7% des décès prématurés. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) appuie régulièrement le fait qu’il est très important pour les gouvernements de sensibiliser au risque et surtout, de mettre en place de vraies mesures visant à protéger les populations les plus à risques, à commencer par les plus jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *