,

Attaques armées au Nigéria : Le Bénin exprime sa solidarité

Le Bénin est aux côtés du Nigéria dans les moments difficiles. De violentes attaques ont été perpétrées par des groupes armés au cours du week-end dernier, dans plusieurs villages de l’État du Plateau, situé dans le centre du Nigeria. Ces incursions ont causé la mort de 160 personnes. Cela n’a pas laissé le Bénin indifférent, qui a adressé ses « condoléances » et exprimé sa « solidarité » envers le peuple du Nigeria. Ce message a été publié en anglais à travers une publication datée du mardi 26 décembre 2023.

« Nous condamnons fermement ces actes barbares »

« Benin Republic expresses its solidarity with the Nigerian people following the shocking attacks perpetrated by armed groups in several villages in the Plateau State over the weekend » a indiqué le ministère béninois des Affaires étrangères sur son compte Twitter. « Le Bénin est solidaire du peuple nigérian suite aux attaques choquantes perpétrées par des groupes armés dans plusieurs villages de l’État du Plateau pendant le week-end. Nous condamnons fermement ces actes barbares et exprimons nos condoléances au gouvernement et au peuple frère du Nigeria » a ajouté la diplomatie béninoise dans d’autres messages.

Publicité

Pour rappel, outre les 160 personnes ayant perdu la vie, plus de 300 autres ont été blessées lors de ces attaques. Les hostilités qui ont débuté samedi, se sont poursuivies jusqu’à lundi matin. Par ailleurs, 113 corps ont été découverts, selon Monday Kassah, président du conseil du gouvernement de Bokkos, une région affectée par ces violences. Un bilan préliminaire de la Croix-Rouge locale faisait état de 104 décès dans 18 villages de la région, le lundi soir.

Des témoignages rapportent que des groupes armés ont attaqué plus de 20 villages, incendiant de nombreuses habitations. La région de Bokkos connaît depuis plusieurs années des tensions religieuses et ethniques. Outre les 113 décès recensés dans la circonscription de Bokkos, au moins 50 personnes ont été tuées dans quatre villages de la circonscription voisine de Barkin Ladi, selon Dickson Chollom, un élu local.

2 réponses

  1. Avatar de Goddon
    Goddon

    Justement, nous tous condamnons une telle barbarie. Mais Tinubo et ses compagnons belliqueux de la CEDEAO devraient désormais orienter leurs efforts vers l’éradication totale du terrorisme. Aucun peuple n’est à l’abri. Que font les contingents déployés en Gambie et Guinée Bissau ? En réalité, notre CEDEAO est stérile et sénile. Je pense qu’il nous faudra à l’avenir une réelle CEDEAO des peuples, voisins et frères, et non celle du syndicat des chefs d’État mal élus ou mal voyants.

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    In Incapables de mettre un terme aux attaques des bandes armées et brigands chez eux, ils veulent aller envahir le Niger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *