,

Bénin : Opération de contrôle sanitaire des denrées alimentaires en cours

Plus de sommeil pour les commerçants véreux. L’Agence béninoise de sécurité sanitaire des aliments (Abssa) a lancé le 11 décembre 2023 et ce pour 20 jours, des missions de contrôle des denrées alimentaires sur l’ensemble du territoire national. Cette opération a été organisée avec la collaboration des autres structures de contrôle du ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, les directions sectorielles du ministère en charge du commerce, l’Agence nationale de normalisation, de métrologie et du contrôle qualité (Anm), les directions techniques du ministère de la santé à travers le service des polices sanitaires et les associations des consommateurs.

Les missions de contrôle ciblent les établissements de production, de transformation, de distribution et de stockage des denrées alimentaires. L’objectif de ces missions de contrôle qui se veulent inopinées est de « soustraire des marchés des denrées alimentaires impropres à la consommation afin de parer aux probables cas d’intoxication alimentaire et de surcroît protéger la santé des consommateurs sur l’ensemble du territoire national », précise Epiphane Hossou, directeur général de l’Abssa.

Publicité

Cette opération conjointe intervient à l’approche des fêtes de fin d’année, une période de grande consommation des denrées alimentaires. « Cette période représente des occasions propices pour certains commerçants mal intentionnés à la recherche de profit à tout prix de déverser sur nos marchés des derniers alimentaires de qualité parfois douteuse », a-t-il fait remarquer. Malgré l’existence d’un cadre règlementaire en la matière, « on recense encore des cas d’intoxication alimentaire liés à la consommation des produits malsains de toutes sortes qui continuent d’envahir nos marchés surtout à l’approche des fêtes de fin d’année », constate malheureusement le Dg de l’Abssa Epiphane Hossou qui a insisté sur l’importance de la sécurité sanitaire des aliments, devenue un enjeu international à double objectif à savoir la protection de la santé publique et l’accès au marché des denrées alimentaires.

Pour lutter efficacement contre ce fléau qui semble avoir la peau dure, les structures ayant un rôle dans le contrôle de la qualité de la sécurité sanitaire des aliments ont donc opté pour le renforcement des contrôles sanitaires dans les établissements de production, de transformation, de distribution et de stockage de ces denrées alimentaires et également dans les marchés et supermarchés. Le directeur de l’Agence béninoise de sécurité sanitaire des aliments en appelle donc «à la bonne foi des acteurs du secteur agroalimentaire afin qu’ils s’abstiennent de mettre sur le marché des produits alimentaires de qualité douteuse ». « En tout état de cause, les producteurs, transformateurs et distributeurs des denrées alimentaires qui se seraient rendus coupables de détenir ou de commercialiser des denrées alimentaires impropres à la consommation humaine subiront les rigueurs de la loi », prévient Epiphane Hossou.

L’opération de contrôles sanitaires de la qualité des denrées alimentaires prendra fin le 30 décembre 2023. Autant dire que les autorités sont résolument engagées pour décourager les contrevenants et pour protéger la santé des consommateurs. En dehors du département du Littoral où le contrôle se fait avec minutie, « la même activité est organisée dans les 11 autres départements par les directeurs des directions départementales de l’agriculture de l’élevage et de la pêche en collaboration avec l’implication de la direction départementale de l’industrie et du commerce, les directions départementales de la santé, les mairies et les préfectures », informe Epiphane Hossou.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *