,

Bénin : Patrice Talon fait le point du  »hautement social »

Ce jeudi 21 décembre 2023, le président de la République du Bénin, Patrice Talon a dit son discours sur l’état de la nation, face aux députés de la 9ᵉ législature. Il a évoqué tous les secteurs prioritaires dans lesquels des mesures drastiques ont été prises durant ces douze derniers mois pour soulager les Béninois dans leur quotidien.

En effet, cette année, le Bénin s’est illustré comme le pays ayant connu le taux d’inflation le plus bas dans la sous-région, lequel s’établit autour de 3%. Le président Patrice Talon estime que cela résulte de la politique sociale soutenue de son gouvernement, grâce à laquelle les subventions sur certains produits de premières nécessités ou de grande consommation ont été maintenues ainsi qu’à la revalorisation des salaires En sus, la revalorisation des salaires pour l’atténuation de la baisse du pouvoir d’achat des travailleurs. Toujours en vue d’atténuer les difficultés des populations, certains projets ont été intensifiés. Il y a entre autres, le Projet d’inclusion des jeunes, ARCH Formation, les transferts monétaires, impactant ainsi plusieurs milliers d’artisans qui ont bénéficié de renforcement de capacités et pour certains d’entre eux, de financements pour s’installer.

Publicité

En ce qui concerne spécifiquement les micro-crédits dont le nombre de bénéficiaires s’accroît considérablement, le Bénin a été classé premier de l’Uemoa en matière d’inclusion financière. Mieux, une dotation de 12 milliards de FCFA est prévue pour 2024, pour l’octroi des crédits de 50.000 à 100.000 FCFA en vue d’optimiser les effets de ce programme. Il n’a pas manqué d’évoquer la Zone industrielle de Glo-Djigbé qui représente une opportunité d’emplois pour la jeunesse béninoise qui sombre dans le chômage et le sous-emploi. ‹‹ Avec l’engouement des grandes entreprises pour s’y installer, dans quelque temps, ce ne seront plus seulement 10.000 jeunes béninois qui vont y travailler, mais des centaines de milliers ››, a-t-il affirmé.
Pour assurer la sécurité des biens et des personnes, 3.500 jeunes gens ont été recrutés sur titre au profit des Forces armées béninoises en 2023, 2.000 autres pour la Police républicaine. Les capacités opérationnelles et logistiques de l’armée béninoise ont été renforcées, notamment par l’acquisition d’équipements de pointe dont des vecteurs aériens.

3 réponses

  1. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Hautement social.. pendant que nos hôpitaux sont des mou roirs…
    Le béninois sont devenus des débro uillards..
    78/100…..mangent de l arg ile pour tromper la faim
    Conséquences..les béninois chi ent..du sa ng

    1. Avatar de Fatayi Elègbè
      Fatayi Elègbè

      Aziz@, Tu parles de ton enfance et de ta jeunesse jusqu’au bac.
      Je t’ai vu et avec les amis de mon groupe , nous t’apportons de la nourriture, et nous te donnions du klui klui et du gari.
      Bon tu étais courageux et aujourd’hui tu arrives à joindre les 2 bouts.
      C’est bien, mais ne généralise pas ton cas à tous les béninois, la preuve , nous , on est toujours riche et grand bourgeois: belle maisons, belles voitures, mangeons u bio , allons en vacances chaque année

  2. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Hautement social.. pendant que nos hôpitaux sont des mouroirs…
    Le béninois sont devenus des débrouillards..
    78/100…..mangent de l argile pour tromper la faim
    Conséquences..les béninois chient..du sang

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *