,

Bénin : Un militaire tué pour une affaire de soja

Un militaire tué et un autre blessé, c’est le bilan du drame qui s’est produit ce mardi 5 décembre 2023 à Cobly dans le département de l’Atacora. « Tout serait parti d’une course-poursuite entre un agent des douanes et un individu qui revenait des champs avec un sac de soja sur sa moto », confie Séraphin Nambima, le maire de Cobly joint au téléphone par Bip Radio.

Selon les explications de l’autorité communale, le douanier aurait interpellé le producteur qui revenait du champ avec un sac de soja sur sa moto. Ayant subodoré le sort qui sera réservé à son sac de soja, le paysan a dû accélérer la vitesse de sa moto pour échapper à l’agent des douanes. Mais il sera poursuivi jusqu’à domicile. « Interpellé par l’agent des douanes, il a refusé d’obtempérer. C’est ainsi qu’il a été poursuivi par l’agent jusqu’à la maison », informe le maire.  

Publicité

Alertée, la population en furie n’a pu s’empêcher de rester indifférente à cette course-poursuite entre l’agent des douanes et le paysan en question. Conséquences, « le véhicule de l’agent des douanes a été bloqué par la foule » massivement mobilisée, a laissé entendre le maire Séraphin Nambima.  Mais le douanier a eu la vie sauve grâce à l’intervention de la Police républicaine qui s’est dépêchée sur les lieux pour calmer les populations très remontées contre ce disciple de St Mathieu. 

Quelques heures plus tard, l’agent des douanes s’est fait accompagner de deux militaires dans l’espoir de récupérer son véhicule.  Ce come-back sera malheureusement fatal aux deux militaires. En cause, ils sont passés à tabac par une foule surexcitée et révoltée. « L’un d’entre eux est tombé évanoui sur-le-champ avant d’être évacué tout comme le second qui serait entre la vie et la mort, à l’hôpital Saint Jean de Dieu de la localité », informe l’édile de Cobly.

Le militaire tombé évanoui et transporté d’urgence à l’hôpital n’aura pas survécu. Il est donc passé de vie à trépas aux environs de 11 heures, annonce tristement le maire Séraphin Nambima de Cobly. Le second militaire « se bat actuellement pour sa vie à l’hôpital Saint Jean de Dieu », confie le maire. Il faut rappeler que ce drame survient quelques jours après la prise par le gouvernement de nouvelles mesures qui cadrent la campagne de commercialisation 2023-2024 du soja grain.

Publicité

Le communiqué du gouvernement précise que le commerce du soja grain est libre sur l’ensemble du territoire national. Ainsi, les opérations d’achat, de vente, de transport, les prix, les dates de démarrage et de fin des opérations, sont librement fixés par les acteurs, l’exportation du soja est libre, sans agrément et se fait exclusivement par le Port de Cotonou. La contribution à la recherche et à la promotion agricole (CRA) perçue au cordon douanier, à la charge exclusive des exportateurs, est désormais fixée à 30 FCFA par kilogramme de soja grain au lieu de 140 FCFA au titre de la campagne écoulée.

5 réponses

  1. Avatar de Ronsard
    Ronsard

    De retour de leur reportage à cobly, aziz et son équipe ont titré: un militaire lynché à mord à cobly: le problème du soja reste entier
    Donc si quelque chose est fait, on leur arrache un thème de campagne ou quoi???

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    Tout ça pour ça ? Un seul sac de soja ? Quelle gourmandise !!!

  3. Avatar de ronsard
    ronsard

    Trop, c’est trop. Le gouvernement doit prendre des mesures administratives audacieuses pour règlementer les courses-poursuites des douaniers, en particulier recadrer et punir certains zélés qui endeuillent nos communautés…il ne suffit plus seulement de les mettre a la disposition de la justice…Seulement que aziz, hugues sossoukpe et les démocrates sont déjà là-bas avec camera, pour produire et diffuser des images, propos et interviews incendiaires sur le gouvernement, comme Akim Radji et les siens l’ont fait récemment sur la bavure douanière ayant couté la vie a une dame a ekpe….récupération politique oblige, comme dassa et autres, et c’est de bonne guerre

  4. Avatar de Ekanyé
    Ekanyé

    C’est inadmissible. Et il faut qu’on demande de comptes au parti « Les démocrates », Yayi en premier. Leur discours populiste et anti républicain est le germe de la déstabilisation de à République. Ils ont contribué à ça. Et ils n’excluent pas de brûler le pays pour parvenir à leurs fins : récupéré le pouvoir à tout prix et recommencer à bouffer. Plus jamais ça

  5. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Pourquoi poursuivre..un paysan..avec le fruit de son travail.. jusqu’à son domicile
    Qu il tente de traverser la frontière ..je peux comprendre
    Aux microbes..de Kim…dans ce forum…je veux les écouter…pour justifier…les agissements de Kim jong 666…notre ma l’heure abso lu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *