,

Changements climatiques : le Bénin reçoit un prêt de 200 millions $ du FMI

Le Bénin dispose davantage de moyens pour lutter contre les changements climatiques. L’information a été donnée dans un communiqué du Fonds monétaire international (FMI). Le Conseil d’administration de l’institution internationale a annoncé un nouvel accord avec le Bénin pour un prêt de 200 millions de dollars américains qui s’étend sur deux années, dans le cadre de la Facilité pour la résilience et la durabilité. Ce prêt a pour but de soutenir le programme des autorités béninoises visant à renforcer la résilience du pays au changement climatique.

638 millions de dollars

Cela en intégrant notamment les considérations climatiques dans l’élaboration des politiques. Par ailleurs, le Conseil d’administration a finalisé la troisième revue de l’accord de 42 mois, approuvé en juillet 2022, portant sur une aide totale de 638 millions de dollars. Le directeur général adjoint et président par intérim du FMI, Kenji Okamura, a souligné l’importance de rester vigilant face aux retombées financières et socio-économiques des chocs, notamment la fermeture de la frontière avec le Niger et la suppression progressive des subventions aux carburants au Nigeria, afin de préserver la stabilité macroéconomique.

Publicité

« La mise en œuvre résolue des réformes par les autorités aide à surmonter les vents contraires liés à la fermeture de la frontière avec le Niger, dans un contexte de sanctions régionales contre ce pays, et à la suppression progressive des subventions aux carburants au Nigeria » a-t-il déclaré. Pour rappel, ce n’est pas la première fois que le Bénin reçoit un prêt pour lutter contre les changements climatiques. Au cours du mois d’août 2023, le pays avait reçu 100 millions de dollars pour cette cause.

Le président de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badéa), Sidi Ould Tah, au cours d’une visite au Bénin, avait signé avec le ministre d’État en charge de l’Économie et des Finances, Romuald Wadagni un accord de financement d’un montant total de 100 millions de dollars soit 60 milliards de Francs CFA. Selon Sidi Ould Tah, « la Badea est fermement engagée à être un partenaire de développement à long terme dans les secteurs public et privé pour des projets clés à fort impact ».

3 réponses

  1. Avatar de Joeleplombier
    Joeleplombier

    Wadagni mérite la succession de Talon pour continuer l’œuvre de redressement et de développement de ce pays. Il est au cœur des actions du gouvernement.
    Retenez que je ne suscite aucune candidature. C’est une réflexion qui n’engage que moi et moi seul.
    Dont acte.
    Le Plombier universitaire

    1. Avatar de DIBANGAU Boassou
      DIBANGAU Boassou

      @Jojoleplombier
      « Retenez que je ne suscite aucune candidature ».
      Qui penses tu ou connais -tu ici qui a jamais retenu ce que ton esprit de yèblou gan diffuse…
      Tu t’es attribué le titre d’universitaire….penses -tu vraiment qu’un Dossou Robert te dira, je suis Robert Dossou l’universitaire???
      Seuls les kpawo comme Dr Doss et toi joeleplombiet, vous attribuez ces faux titres.
      Même le Maitre de Conférences émérite (berger à ses heures) Aziz le Sultan, n’a jamais dit qu’il était un grand chercheur.

      1. Avatar de Joeleplombier
        Joeleplombier

        Ce qui me retient ici :
        Même le Maître de conférence émérite n’a jamais dit qu’il était un grand chercheur 🤣🤣🤣🤣
        Maîtres de Conférences émérites et chercheurs sont étonnés.
        Vraiment !!!
        Je passais
        Le Plombier universitaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *