OTAN: des sous-marins russes augmentent leurs activités autour des pays membres

Les sous-marins russes rôdent de plus en plus autour des pays de l’Otan. C’est du moins ce que révèlent les médias britanniques l’Irish Examiner et le Daily mail. A en croire ces médias, la marine britannique a chassé récemment un sous-marin russe. La situation se serait produite au large de Cork Harbour. Il s’agit d’un port  d’attache de la petite marine irlandaise. Même si des détails n’ont pas été rendus publics sur cette affaire, on retient tout de même que les autorités britanniques ont déployé une frégate de lutte anti-sous-marine et un hélicoptère pour « chasser » le sous-marin russe il y a six mois.

Citant une source britannique, le média Irish Examiner rapporte que l’incident s’est produit peu avant la tombée de la nuit. «Juste avant la tombée de la nuit, l’hélicoptère est arrivé en piqué et a largué un équipement-sonar dans l’eau. Il a survolé la zone pendant un moment avant de quitter les lieux», renseigne la source. «Les Russes se rendent compte que le Royaume-Uni est vulnérable sur son flanc ouest car la marine irlandaise ne dispose pas de capacités sonar sur les deux navires encore opérationnels, ce qui signifie qu’elle ne peut pas détecter ce qui se passe sous l’eau», a poursuivi cette source lors de sa confidence au média britannique.

Publicité

Pour l’heure, la Grande Bretagne, met tout en œuvre pour renforcer sensiblement la capacité de ses sous-marins dans ce contexte géopolitique tendu. La Russie de son côté s’est donné comme objectif d’améliorer les performances de sa marine. Il y a quelques jours, le président Vladimir Poutine a inauguré deux nouveaux sous-marins nucléaires.

C’était lors d’une visite qu’il a effectuée dans le Grand Nord. Il s’agit en réalité de la quatrième génération des sous-marins à propulsion nucléaire russes. Baptisés «Krasnoïarsk» et l« Empereur Alexandre III», ces deux sous-marins étaient en construction depuis plus de cinq ans. On retient que ces deux sous-marins pourront rejoindre la flotte du Pacifique, basée en Extrême-Orient.

Le patron du Kremlin n’a pas manqué d’exprimer sa grande satisfaction par rapport à ces deux navires qui sont des porte-missiles. « Ces redoutables portes-missiles, sans équivalent dans leur catégorie, entrent en service au sein de notre marine », a indiqué l’homme fort de Moscou lors de la cérémonie d’inauguration, tout en se réjouissant de la puissance nucléaire de la Russie qui se concrétise. « Le travail visant à accroître la puissance maritime de la Russie se poursuivra sans aucun doute », a poursuivi Vladimir Poutine à quelques mois des prochaines élections présidentielle dans son pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *