France: l’avion de cette ministre échappe à une catastrophe

Grosse frayeur pour Catherine Colonna, la ministre française des Affaires étrangères. En effet, cette dernière se trouvait à bord de son avion, en direction du Liban, lorsque celui-ci a dû rebrousser chemin. La faute à un problème d’ordre technique. Une panne en plein vol, qui si elle n’avait pas été détectée, aurait pu être gravissime.

Le Falcon de la ministre française des Affaires étrangères a décollé depuis sa base de Villacoublay, dans les Yvelines. Samedi matin, la ministre Catherine Colonna partait alors pour une mission diplomatique, au Liban. Or, alors qu’il surplombait la mer Adriatique, l’avion a été forcé de faire demi-tour.

Publicité

L’avion ministériel connait une panne en plein vol

La raison ? Une panne en plein vol. Une découverte qui a forcé les pilotes de l’appareil à prendre une décision rapide. Plutôt que de tenter de rejoindre Beyrouth, l’appareil est donc revenu à son point de départ, à Villacoublay. Se trouvaient dans l’avion plusieurs dizaines de personnes (journalistes, équipes diplomatiques, sécurité…). Il a été jugé préférable de ne prendre aucun risque, plutôt que de mettre la vie de ces gens en balance.

Une visite au Liban simplement retardée

Une visite écourtée, mais pas annulée. En effet, plutôt que de rentrer chez elle et passer à autre chose dans son agenda, la ministre du président Macron a reprogrammé son séjour sur place. La visite prévue à Beyrouth se fera donc lundi, au lendemain d’un passage en Israël ainsi qu’en Cisjordanie. Au cours de sa venue, la ministre française devrait s’entretenir avec Najib Mikati, Premier ministre libanais et Nabih Berry, chef du Parlement, proche du Hezbollah.

La visite de la ministre française s’inscrit dans un contexte un peu particulier. La région est effectivement marquée par le conflit israélo-palestinien et Paris se trouve en première ligne. En effet, le gouvernement Macron tente d’aider Israël, Palestine et Liban à trouver une porte de sortie à cette guerre, pour l’instant, localisée, afin d’éviter un embrasement dans la région, qui pourrait mener à un conflit à plus haute intensité encore.

2 réponses

  1. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    Dommage , pour ces semeurs de conflits , l’avion aurait pu …. et la pyromane serait en panne d’inciter à une aggravation du conflit.
    Toutes ces visites des occidentaux au moyen orient ne servent qu’à allumer la mèche , sinon pourquoi ne pas agir sur Israël afin de mettre fin à ce génocide ?
    La Russie en Ukraine avec beaucoup moins de dégâts , c’est une coalition de 40 pays qui s’est levée contre Poutine et les russes , alors pourquoi deux poids et deux mesures ?

  2. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Elle l a échappee belle….
    Martinique.. Cotonou…en jet…on aurait…. souhaité…suivez ma pensée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *