Gaza: les USA bloquent une résolution de « cessez-le-feu » à l’ONU

Les tensions incessantes au Moyen-Orient ont, une fois de plus, mis en lumière la fracture persistante au sein du Conseil de sécurité de l’ONU. L’adoption d’une résolution appelant à un « cessez-le-feu humanitaire immédiat » dans le conflit israélo-palestinien a été bloquée par le veto des États-Unis, suscitant des réactions contrastées et exacerbant les divisions existantes au sein de cette instance décisionnelle internationale.

L’argumentaire américain, justifié par l’ambassadeur adjoint Robert Wood, soulève la préoccupation concernant la durabilité d’un cessez-le-feu qui pourrait potentiellement préparer le terrain pour de futurs affrontements. Cette position, renforcée par le soutien continu des États-Unis à Israël dans sa lutte contre le Hamas, a abouti au 35e veto américain depuis 1970 sur les résolutions relatives au conflit israélo-palestinien. Cette constante opposition américaine reflète la complexité et la polarisation persistante autour de ce dossier brûlant.

Publicité

La réaction du secrétaire général de l’ONU, dénonçant une « punition collective » infligée aux Palestiniens par les actions de Tsahal, a mis en évidence l’appel pressant à un cessez-le-feu humanitaire immédiat pour mettre fin aux souffrances civiles. Pourtant, l’abstention du Royaume-Uni et le veto américain ont sapé les efforts concertés de près de 100 pays soutenant ce projet de résolution.

Les implications politiques et humanitaires de ce blocage sont immenses. D’un côté, l’ambassadeur israélien à l’ONU a salué le soutien des États-Unis, insistant sur la nécessité de détruire le Hamas pour instaurer un cessez-le-feu. De l’autre, l’ambassadeur palestinien a exprimé son désarroi face à cette décision, déplorant un « triste jour dans l’Histoire du Conseil de sécurité« .

La France, en votant en faveur de la résolution, a manifesté son soutien à l’appel pour un cessez-le-feu humanitaire. Cependant, la résolution, bien que soutenue par une majorité significative, a été contrariée par les vetos et abstentions clés, accentuant l’impasse diplomatique et l’urgence d’une médiation efficace pour mettre fin aux souffrances des civils pris au piège de ce conflit dévastateur.

4 réponses

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    17,000 palestiniens la plupart femmes et enfants sont systématiquement massacrés et destructions de leurs maisons à la recherche des 139 otages Israéliens. Ce qui prouve que les Israéliens sont plus « sacrés » que les palestiniens. L’injustice aveugle contre le peuple palestinien.

  2. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    « Gaza: les USA bloquent une résolution de « cessez-le-feu » à l’ONU »
    Et cela ne m’étonne et n’étonnera sans doute pas ceux/celles qui ont une conscience. Les USA avaient crée l’état zioniste avec la participation et l’hypocrisie du monde Occidental. Comme nous condamnons d’une manière véhémente le massacre de grande envergure et la prise des otages le 7 Octobre passé, nous voyons l’annihilation du peuple palestinien par l’état hébreu et toujours avec la participation des USA et certains pays Occidentaux. Déjà dans les écoles primaires Israéliennes, les enfants sont endoctrinés à chanter l’annihilation des palestiniens. Adolf Hitler avait lui aussi chanté cette chanson pour l’annihilation des Juifs. Aujourd’hui les juifs d’Israel la chantent pour l’annihilation des palestiniens. Et l’histoire ou la vie se répète.

  3. Avatar de Nourine
    Nourine

    Les américains, après avoir massacré les indiens, encouragent un autre génocide, celui des palestiniens. Les sionistes, assassins d’enfants et de femmes, creusent leurs propres tombes.

    1. Avatar de Gerson
      Gerson

      Je pense que tu dois bien réfléchir de votre commentaire comment comprenez-vous des groupes individu entre dans un autre territoire pour faire des massacre contre des civils et prendre en otages pour que ce pays n’est pas réplique on est toujours prêt à accuser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *