,

Golf au Bénin : 16 béninois en stage entraineur niveau 1

Les autorités béninoises veulent visiblement rendre populaire le golf, dans le pays. En effet, seize Béninois participent, à Cotonou, à un stage de formation pour devenir entraîneurs de golf de niveau 1. La Fédération béninoise de golf (FEBEGOLF), avec le soutien du Comité national olympique et sportif béninois (CNOS-BEN) via le Fonds de la solidarité olympique, organise ce stage dirigé par l’expert de la Fédération internationale de golf, Rémy Bedu. Ce stage, a par ailleurs, été lancé le lundi 4 décembre 2023.

Les familiariser avec le golf

Il vise à former des initiateurs, principalement des professeurs de sports étudiant à l’Institut national d’éducation physique et sportive (INEPS) entre la 2ᵉ et la 5ᵉ année. Selon l’expert international, l’objectif est de les familiariser avec le golf afin qu’ils puissent ensuite transmettre leur expérience dans ce sport en milieu scolaire et à leur entourage. Rémy Bedu a souligné l’avantage de former des professeurs de sports qui possèdent déjà un sens de la pédagogie et de la transmission du message.

Publicité

Il précise que la formation vise à enseigner la pratique du golf de manière adaptée à la réalité locale, plutôt qu’une approche strictement européenne du sport. « Nous dans un premier temps, on va jouer dans les écoles, sur des terrains de foot donc dans des milieux hostiles et arides. Donc on va adapter ce jeu en jouant avec des balles en mousse qui vont moins loin, mais qui sont moins dangereux pour les pratiquants », a-t-il expliqué.

Concernant la pratique du jeu, il a mis l’accent sur le fait que, « nous aurons des clubs qui seront différents de ceux métalliques qui peuvent être parfois dangereux ». Pour rappel, ce stage de formation intervient près d’un an après le championnat national du golf. Il avait été remporté par Fèmi Tankpinou. « 2015 j’ai été champion après j’ai dégringolé. Mais, depuis 2019, j’ai été 4è, ensuite j’ai été 3è et puis j’ai été 2è l’année dernière », avait-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires