,

Liyeplimal au Bénin : Le patron de la société condamné à 7 ans de prison

La justice béninoise a donné son verdict dans l’affaire impliquant le patron de la société Liyeplimal (au Bénin), ayant son siège au Cameroun. Le lundi 18 décembre 2023, la Cour de répression des Infractions économiques et du terrorisme (CRIET) a condamné le représentant résident de la société à sept années d’emprisonnement ferme et un million de francs CFA d’amende. La juridiction spéciale a reconnu le mis en cause coupable d’escroquerie par internet, tout en le condamnant également à payer 36 100 000 fcfa à la plaignante ainsi qu’à son frère.

Le dossier avait été renvoyé au 10 juillet dernier

Pour rappel, cette affaire avait été prise en charge par la CRIET, il y a quelques mois. En effet, une dame, son frère et ses enfants ont perdu plus de 36 millions de francs CFA dans cette affaire de placement d’argent en ligne. Ce dossier était à l’ordre du jour, le lundi 22 mai 2023, à la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme. Le dossier avait été renvoyé au 10 juillet. Selon les informations de la presse, la dame aurait été mise au parfum d’une nouvelle plateforme de placement d’argent en ligne par son médecin traitant.

Publicité

Pour convaincre la dame, le représentant de Liyeplimal, une société basée au Cameroun, lui aurait dit que certaines autorités du Bénin investissent déjà dans la plateforme. C’est ainsi qu’elle a impliqué son petit frère et ses enfants dans cette affaire. Leurs investissements devraient générer des gains, qu’ils seront en mesure de récupérer un an plus tard. Hélas, au moment convenu, il leur était impossible de récupérer leurs fonds ainsi que le bénéfice qui leur a été miroité.

Au total, la dame, son frère et ses deux enfants ont investi 36.200.000 FCFA sur cette plateforme. À la barre, l’accusé a reconnu avoir reçu de l’argent auprès de la dame pour des investissements sur la plateforme. Cependant, il confie avoir également été victime, car lui non plus, n’a pu récupérer ce qu’il a investi sur ladite plateforme.

3 réponses

  1. Avatar de Delphin GOUVOEKE
    Delphin GOUVOEKE

    C’est histoire de mise en ligne là, je m’en bats les couilles

  2. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Les esc rocs des placements d argent..non agrees..et leurs victimes..es crocs et cupides…
    Dis je..sont tous coupables..par conséquent.. condamnés.. à la même peine..
    De plus..l état devait confisquer.. tout le blé

    1. Avatar de Aziz le sultan
      Aziz le sultan

      Être I Diot.. cré tin..cu pide… devaient.considere comme des délits pénaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *