Pétrole en Afrique : ce pays s’associe à l’Arabie Saoudite pour des projets

L’Arabie Saoudite joue un rôle prépondérant dans la construction de l’économie mondiale. La monarchie du golfe est l’un des principaux fournisseurs du marché international du pétrole. Grâce à son leadership dans le secteur des hydrocarbures, l’Arabie Saoudite est aussi en mesure de vendre une expertise qui vaut de l’or. Conscient de cela, la Tanzanie a décidé de se rapprocher de Riyad pour développer son secteur des hydrocarbures.

C’est dans cette perspective que Philip Mpango, le vice-président de la Tanzanie, a rencontré ce mardi 19 décembre, Yahya Ahmed Okeish, l’ambassadeur saoudien en Tanzanie. Les deux personnalités se sont entretenues pendant de longues heures. Les discussions ont porté essentiellement sur la possibilité de mettre en place un partenariat stratégique qui permettra à la Tanzanie de développer sa filière des hydrocarbures.

Publicité

Le pays d‘Afrique de l’Est ne produit pas encore ni de pétrole ni de gaz, mais son potentiel est inestimable. En effet, des études ont révélé que le sous-sol tanzanien regorge d’importantes réserves de pétrole et de gaz. Les premières autorités ont décidé de prendre les devants pour développer un secteur qui sera bientôt en mesure d’offrir de nouvelles perspectives à la Tanzanie. Le pays africain ne pouvait pas trouver meilleur partenaire que l’Arabie Saoudite pour la bonne exécution de ses projets pétrogaziers.

La Tanzanie fait figure de modèle de développement en Afrique. Le développement de ce pays s’est fait en plusieurs étapes. Avec sa riche flore, la Tanzanie avait réussi à mettre en place un modèle touristique très ambitieux. C’est ainsi que la nation d’Afrique de l’Est a fait du secteur touristique l’une des pierres angulaires de son économie. Le tourisme a généré des recettes colossales pour la Tanzanie.

Après le tourisme, l’industrie minière est considérée comme l’un des piliers de l’économie nationale. Voilà plusieurs années maintenant que le gouvernement a enclenché divers mécanismes afin d’exploiter le plein potentiel du domaine minier. Que ce soit les métaux critiques ou les métaux traditionnels précieux comme l’or ou le diamant, la Tanzanie a de solides arguments à faire valoir. La future mise en place d’une industrie des hydrocarbures est une suite logique de la vision économique des dirigeants tanzaniens.

Publicité

Malgré le contexte marqué par la course vers la transition énergique, les hydrocarbures continuent d’avoir une grosse cote sur le marché. De nouvelles découvertes de gisements d’hydrocarbures se font régulièrement et la majorité d’entre elles sont localisées sur le continent africain. L’avenir s’annonce prometteur pour la Tanzanie qui aura une occasion royale de faire basculer son économie dans une autre dimension dans un avenir proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *