Pétrole en Afrique : une entreprise française va investir des milliards

Le Nigeria est l’un des plus grands producteurs de pétrole en Afrique. Les réserves de brut dans le pays d’Afrique de l’Ouest sont colossales et les plus grandes firmes de la planète s’y bousculent afin de réaliser de bonnes affaires. Le Nigeria a bâti son économie grâce aux immenses ressources générées par la vente du pétrole. L’entreprise française TotalEnergies est une référence absolue dans le secteur des hydrocarbures.

La multinationale pilote certains des plus grands projets pétroliers et gaziers de la planète. Tout récemment, TotalEnergies a signé un accord d’investissements avec le Nigeria. En outre, la société française a pris l’engagement d’investir 6 milliards de dollars dans des projets pétroliers offshore au Nigeria et la production de gaz dans toutes les zones du pays.

Publicité

Cet investissement du groupe pétrolier français doit permettre au Nigeria d’accroître considérablement sa production de pétrole. De plus, le pays sera en mesure de s’ouvrir à de nouvelles perspectives qui vont donner encore plus de poids à son statut de géant pétrolier. Patrick Pouyanné, le PDG de TotalEnergies qui a signé l’accord d’investissement avec Bola Tinubu, a signifié que son entreprise va mettre tout en œuvre afin que le Nigeria augmente sa capacité de production en pétrole et en gaz.

« Nous sommes prêts à investir 6 milliards de dollars au cours des prochaines années. Nous étudions de manière approfondie davantage d’opportunités de production en eau profonde et de production de gaz. Tout est là. Il nous suffit de finaliser les ajustements et les changements nécessaires pour libérer le potentiel exceptionnel dans le pétrole et le gaz «  a livré le patron français. Cette annonce intervient quelques semaines après l’entrée en service de la méga raffinerie de pétrole du milliardaire Aliko Dangote.

L’infrastructure doit permettre au Nigeria de dynamiser sa production pétrolière. D’après des sources concordantes, la raffinerie aura une capacité de 100 millions de litres par jour et elle sera en mesure de répondre aux besoins du marché nigérian. Jusque-là, le mastodonte ouest-africain importait une grande partie de son carburant à cause de la défaillance des raffineries d’État. Cette situation était source de pénuries, ce qui causait d’énormes désagréments aux consommateurs.

Publicité

Face à la très forte demande, le Nigeria a dépensé 23,3 milliards de dollars en importations de produits pétroliers en 2022. Abuja a initié de nombreux projets ambitieux afin de donner un nouvel élan à son économie.

En effet, le Nigeria veut miser aussi sur son potentiel minier pour s’ouvrir de nouveaux marchés. Le pays d’Afrique de l’Ouest peut se targuer de posséder d’inestimables gisements en métaux critiques, notamment le Lithium. Comme quoi, l’avenir s’annonce radieux pour le Nigeria à condition que les premières autorités mettent en place des réformes économiques audacieuses.

4 réponses

  1. Avatar de Mahamadou barro
    Mahamadou barro

    Comprendre n’est pas donné à tout le monde beaucoup de gens devraient se taire. merci

  2. Avatar de Fredy
    Fredy

    Total est présent au nigeria depuis des décennies !!!
    Il y a beaucoup plus d’entreprises francaises hors zone cfa

  3. Avatar de Mailafia
    Mailafia

    Si la France met son nez dans l’économie du Nigeria, alors le Nigeria est foutu !

  4. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    Lorsqu’une entreprise française investit des milliards en Afrique , c’est pour récolter plus de milliards . Que restera t il au pays concerné ? La réponse est très claire et connue de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *