,

TVM au Bénin : Les transporteurs lancent un appel à Patrice Talon

La dernière mesure des autorités béninoises relative au paiement obligatoire de la TVM de l’année en cours avant les contrôles techniques des véhicules continue de susciter des réactions. A la faveur d’une interview accordée au Révélation Web-TV, le président du Syndicat « Syntra-Inab » a plaidé pour un report de l’application de la mesure.

El Hadj Rabiou Garba est revenu à travers une interview sur la nouvelle mesure annoncée il y a quelques semaines par le Directeur Général du Centre National de Sécurité Routière (CNSR), Aubin Adoukonou. Il s’agit en effet du lancement de la phase pilote de la réforme sur les contrôles techniques des véhicules sur tous les sites du CNSR qui seront soumis au paiement préalable de la TVM de l’année en cours. La mesure qui est entrée en vigueur depuis le 30 novembre dernier rend la quittance de la TVM de l’année en cours obligatoire pour l’obtention dans l’accomplissement des formalités en vue de l’obtention de l’attestation du contrôle technique automobile au CNSR.

Publicité

Cette mesure, selon le président du Syntra-Inab surprend les acteurs du secteur des transports qui ne s’y étaient pas préparés. Pour ce dernier, les transporteurs sont habitués au paiement de cette taxe qui n’est pas une nouveauté. « C’était une surprise pour nous que c’est en fin d’année que le renouvellement de la visite technique soit assujettie au paiement de la TVM. Si on ne l’avait rappelé au début de l’année 2023, cela n’allait pas faire couler autant d’encres et de salives. C’est d’ailleurs ce qui suscite autant de soucis pour les transporteurs », a expliqué le président du Syntra-Inab.

« A travers ma personne, nous sollicitons auprès de la haute bienveillance du président Talon de bien vouloir nous comprendre pour que nous puissions nous préparer au paiement du TVM de 2023. Celui qui ne l’aurait pas fait au premier trimestre de 2024 pourrait être de mauvaise foi dans ce cas. C’est l’appel que nous lançons à l’endroit du premier magistrat pour que la tâche soit allégée aux transporteurs afin de nous permettre de rentrer en 2024 avec la bonne intention de payer cette taxe », a poursuivi El Hadj Rabiou Garba.

Rappelons qu’il y a quelques semaines, sur instruction de Nicolas Yenoussi, directeur général des impôts, le paiement de la Taxe sur les Véhicules à Moteur (TVM) est désormais proscrit au niveau des caisses sur l’ensemble du territoire national. « Tout paiement de la TVM devra se faire dorénavant en ligne, via la plateforme ‘’tvm.impots.bj’’ », indique la note du DG impôts. La plateforme « tvm.impots.bj »est donc le seul canal par lequel les propriétaires de véhicules doivent désormais s’acquitter de leur taxe au Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *