,

Bénin : Azannaï évoque des problèmes sur la constitution révisée

La question de la révision de la constitution au Bénin a été abordée par le président du parti Restaurer l’Espoir, Candide Azannaï. L’ancien ministre de la Défense a donné son avis, dans une interview accordée à Bip Radio, sur la possible implication de la Cour constitutionnelle dans une nouvelle révision de la Constitution. D’après l’ancien ministre délégué, une révision constitutionnelle sera inévitablement prescrite par la Cour constitutionnelle.

La démarche dictée par des incohérences

Il estime que les membres éminents de la haute juridiction seront sollicités pour ajuster les dates des élections en cas d’échec de la procédure de révision constitutionnelle à l’Assemblée nationale. Selon lui, cette démarche, qui sera entreprise rapidement, est dictée par les nombreuses incohérences contenues dans la constitution révisée par les députés de la huitième législature. 

Publicité

« Il y a des problèmes dans la constitution qu’ils ont votée nuitamment. Ceux qui ont rédigé ça, ils ont appris dans quelle école ? Ils ont quelle anticipation ? Il y a une bactérie de problèmes dedans que lorsqu’on va arriver à ces aspects-là, ça va créer des problèmes », a déclaré Candide Azannaï sur Bip Radio. Au cours de son intervention, l’homme politique a souligné des problèmes de légitimité et de légalité liés à la chronologie des élections générales de 2026, où les nouveaux élus ne pourront pas donner de parrainage.

Pour rappel, les propos de Candide Azannaï interviennent plusieurs jours après qu’il ait expliqué sa présence au congrès du PCB. Le leader politique avait répondu positivement à l’invitation du parti communiste, affirmant ainsi son engagement envers les formations politiques qui partagent des valeurs qu’il estime authentiques. Bien que leurs idéologies puissent différer, Candide Azannaï a souligné qu’il était présent pour manifester son respect envers le parti communiste.

Lors de son intervention au congrès, l’ancien ministre a salué le choix du parti communiste d’opter pour l’intérêt général, une position qu’il estime partagée par son propre parti. « Notre présence est l’expression que comme nous, vous êtes restés debout. Vous avez refusé d’adopter la posture horizontale, une posture d’une solution, d’hypocrisie, du désespoir devenue le lot des traitres, des apatrides » avait-il déclaré.

2 réponses

  1. Avatar de Kanaye Azannaï
    Kanaye Azannaï

    Candide Azannaï vois avec Aziz

  2. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Ce cheval de Troie.. écrira un jour..un livre..pour nous relater comment..il a entuber… certains béninois..dont le qi..est comparable à celui de doss..Joe.. ronsard.paul ahehenou.vive.monwe
    Nous.. nous savons.qu il joue à une partition..pour endormir.. certains

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *