,

Bénin : José Tonato lance un ultimatum dans le cadre de ce projet

Par le canal d’un communiqué ce lundi 22 janvier 2024, le ministre du Cadre de Vie et des Transports et du Développement Durable, José Tonato a lancé un message à l’endroit de celles et ceux qui occupent encore le périmètre des 80 hectares situé entre Togbin et Adounko. Le document de l’autorité ministérielle indique notamment que les concernés disposent d’un délai de 15 jours à compter de ce mardi 23 janvier pour libérer l’espace. À en croire les précisions apportées par le ministre du Cadre de vie, ce délai de 15 jours prend fin le 06 février. «  Passé ce délai, il sera procédé à la libération intégrale et sans nouveau préavis, des terrains concernés », a martelé le communiqué.

On retient que ce nouvel appel intervient pour évoquer l’imminence du démarrage des travaux physiques de réalisation des infrastructures prévues sur le périmètre des 80 hectares. Il y a quelques mois, les personnes affectées par le projet d’aménagement du périmètre de 80 hectares ont été dédommagées par le gouvernement. En septembre 2022, le ministre d’État chargé de l’Économie et des Finances et Président des Commissions d’Expropriation en République du Bénin avait invité les propriétaires ou présumés propriétaires de parcelles situées dans le périmètre de 80 hectares à Togbin (Zone 4 et autres) à déposer les actes de propriété ou de présomption de propriété dans les bureaux des Mairies d’Abomey-Calavi et de Ouidah ainsi que dans les Arrondissements de Godomey et d’Avlékété du lundi 03 octobre au mercredi 02 novembre 2022.

Publicité

Le périmètre de 80 hectares a été choisi pour la mise en œuvre de divers projets d’envergure dont la construction d’un boulodrome aux normes internationales destiné à abriter la coupe du monde de sport boules, d’un hôpital de référence et d’autres infrastructures d’intérêt général. Selon les confidences qui ont été faites il y a quelques mois par un membre de la commission interministérielle chargée du dédommagement, plus de 1000 personnes sont affectées par le projet qui va permettre de transfigurer cette partie de notre pays. Les autorités béninoises ont mobilisé plus de trois milliards pour le dédommagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *