Bénin : Le SE de Ouidah rend sa démission

Afizou Mama Sanni n’est plus secrétaire exécutif de la commune de Ouidah. Dans une correspondance en date de ce mercredi 31 janvier 2024 adressée au maire Christian Houétchénou, le désormais ex-SE de la cité historique a rendu sa démission. « J’ai l’honneur de venir très respectueusement présenter à votre Autorité, ma démission de mes fonctions de Secrétaire Exécutif de la mairie de Ouidah, à compter de ce jour mercredi 31 janvier 2024, pour des raisons de convenance personnelle », précise la correspondance. Sa démission ouvre donc la voie à la désignation d’un autre SE pour la commune après tirage au sort.

Avant sa démission, le Secrétaire exécutif Afizou Mama Sanni avait été suspendu le lundi 21 août 2023 par la Cellule de suivi et du Contrôle de la gestion des communes, seize (16) mois après son installation à la tête de l’administration communale de Ouidah. Il lui était reproché des « manquements graves » relevés par la cellule de contrôle lors d’une mission d’enquête qu’elle a diligenté à la suite des plaintes qu’elle a reçues contre ce dernier.  Afizou Mama Sanni ne sera pas le premier à démissionner de ses fonctions de secrétaire exécutif.

Publicité

Avant lui, les SE d’Abomey, de Lalo, de Karimama et de Toucountouna avaient jeté l’éponge pour des raisons diverses et variées. Il faut signaler également que les secrétaires exécutifs Moutawakilou Assan Aoudou de la mairie de Houéyogbé, Nestor Manonwomeh Bossou de la mairie de Cotonou et Patrice Lafia de la mairie de Sèmè-Podji ont été révoqués et relevés de leurs fonctions par le Conseil des ministres pour violation des règles de déontologie administrative, de l’orthodoxie financière, d’abus de pouvoir ou d’atteinte grave aux intérêts des communes dont ils avaient jusque-là la charge. Ces faits ont été relevés à la suite d’une mission de la Cellule de suivi et de contrôle de la gestion des communes.

2 réponses

  1. Avatar de Korroh
    Korroh

    Une phase pilote de la réforme devait être conduite sur un échantillon de communes remplissant toutes les conditions sociales et géographiques de notre pays. Après, la phase pilote, une restitution des différentes expériences devaient être d’autres , analysées. Les différentes corrections devaient être apportées pour améliorer la réforme avant sa généralisation qui ne devait être que la deuxième période d’essais en situation réelle. D’autres corrections devaient suivre au fil des ans jusqu’à la totale stabilisation. Je passais

  2. Avatar de Che Guevara
    Che Guevara

    Cette reforme merite d’etre revue pour corriger les ecueuils sociologiques et politiques qui la plombent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *