Burkina: la grave accusation d’Ibrahim Traoré contre les occidentaux

Dans une récente interview accordée à Alain Foka, le président de la transition burkinabè, le capitaine Ibrahim Traoré, a porté de graves accusations à l’encontre de certains pays occidentaux qu’il a choisi de ne pas nommer. Selon lui, parmi ces derniers, certains refusent de vendre certaines armes essentielles à la lutte antiterroriste que mène son pays. Cette affirmation soulève des questions quant à la coopération en matière de sécurité entre le Burkina Faso et ses partenaires traditionnels.

Le président Traoré a pointé du doigt les restrictions imposées par certains pays occidentaux sur la vente d’armement létal, limitant ainsi la capacité de l’armée burkinabè à mener efficacement ses opérations contre les groupes terroristes. Ces restrictions, selon le chef de l’État, contrastent avec l’approche plus ouverte de pays comme la Russie, la Turquie ou encore la Chine avec laquelle le Burkina Faso a renforcé ses liens en matière de coopération militaire.

Publicité

Cette situation met en lumière la complexité des relations internationales dans le contexte de la lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest. Alors que le Burkina Faso et d’autres pays du Sahel font face à une menace terroriste grandissante, la question de l’accès à l’armement est devenue cruciale pour la sécurité régionale. Raison pour laquelle le pays a dû se trouver de nouveaux partenaires.

Les accusations du président Traoré appellent à une réflexion sur l’équilibre entre contrôle des armements et soutien efficace aux pays en première ligne dans la lutte contre le terrorisme. Elles soulèvent également des interrogations sur l’avenir de la coopération sécuritaire entre le Burkina Faso et ses partenaires occidentaux, dans un contexte où les besoins en équipement militaire sont pressants pour faire face à la menace terroriste.

Où en est la lutte contre le terrorisme?

Le président Ibrahim Traoré a également abordé les résultats de la lutte antiterroriste au Burkina Faso, mettant en avant les progrès réalisés depuis son arrivée au pouvoir. Il a souligné l’offensive réussie contre les groupes terroristes, qui a permis de reprendre le contrôle de plusieurs zones précédemment sous emprise extrémiste. Traoré a attribué ces succès à une combinaison de patriotisme renforcé parmi la population et d’une amélioration significative de l’équipement et de la formation des forces armées burkinabè.

Publicité

Selon le chef de l’État, l’engagement des citoyens burkinabés, manifesté notamment par le soutien aux Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP), a été un facteur clé dans ces avancées. Le président a insisté sur le fait que, contrairement à certaines perceptions, l’armée burkinabè est désormais dans une posture offensive, cherchant activement à neutraliser les menaces plutôt que de se contenter d’une position défensive.

Ces développements dans la lutte antiterroriste au Burkina Faso interviennent dans un contexte où le pays, sous la direction de Traoré, cherche à diversifier ses partenariats internationaux pour surmonter les obstacles liés aux restrictions d’armement imposées par les pays occidentaux. La détermination du Burkina Faso à renforcer sa capacité de défense et à garantir la sécurité de son territoire reste au cœur des priorités du gouvernement de transition, malgré les défis persistants à en croire le président.

8 réponses

  1. Avatar de Abdoul
    Abdoul

    Quand je vois sa tête on dirait qu’il prend encore le sein de sa mère.

    Ce chef de junte, est un pantin américain qui se cache derrière les russes pour se donner des airs d’homme libre. Les pays qui finance le terrorismes sont les pays du golfe et la Turquie avec le blanc sein des américains. Musulmans blancs contre musulmans noirs…
    Le but étant de faire partir les français, c’est connu depuis très longtemps. La chose est faite, maintenant quoi ?
    Maintenant quoi ? N’ayant pas de parole, tu n’arrives pas a gérer donc tu casses tes jouets comme un enfant coléreux.
    Tu es transparent comme un bout de scotch, tu ne vaux pas mieux que l’autre pantin Macron qui casse tout partout où il passe.

    Maintenant quoi petit Traoré ? Casser c’est facile, bâtir c’est difficile. Tu ne sais rien faire et tu n’as que la bouche. Ta vision est dépassée et déjà faillie car, tout ce que tu arrives à faire c’est casser.

    Tu es éphémère et on se souviendra de toi comme d’une mauvaise diarrhée, induite par le vers de l’orgueil que te hante.
    L’effondrement économique et social des 3 pays

    1. Avatar de Samuel nobilasare@gmail.com
      Samuel nobilasare@gmail.com

      Tu es tout simplement maudit.le président IB a la bénédiction de Dieu et du peuple burkinabè

  2. Avatar de L'idiotducoin
    L’idiotducoin

    Burkina: la grave accusation d’Ibrahim Traoré contre les occidentaux

    Écrivez plutôt :  » Burkina : la Grande Révélation d’Ibrahim Traoré sur les occidentaux « 

  3. Avatar de Tchité
    Tchité

    « Aucun soldat, aucune logistique, aucune compassion »: Traoré sur les raisons du retrait de la CEDEAO

  4. Avatar de Tchité
    Tchité

    1-L’Afrique aux Africains en Afrique.

  5. Avatar de Tchité
    Tchité

    L’Afrique aux Africains en Afrique.

  6. Avatar de Capitaine Gbediga Ib Traore
    Capitaine Gbediga Ib Traore

    Preuve a l’appui, en lieu et place de l’achat des F/16, et drones d’un pays qui s’y est opposé, ce dernier, dans sa générosité et une magnanimité légendaire, a offert des motocyclettes au Burkina pour lutter efficacement contre les terroristes. L’Africain n’a jamais été considéré comme un être humain., ou tout au moins doté d’une once de discernement.

  7. Avatar de Tchité
    Tchité

    C’est la 😱 peur des envahisseurs (l’otan craint de faire face à ses propres armes en cas d’invasion, surtout que les terroristes sont dans une guerre de relai.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *