Elon Musk prépare cette offre qui va bouleverser le marché du mobile

Entrepreneur à succès, Elon Musk est à la tête d’un grand nombre d’entreprises qui participent à notre quotidien : X (anciennement, Twitter), Tesla et ses véhicules électriques ou encore SpaceX et ses fusées. Mais le milliardaire est aussi à la tête de Starlink, une entreprise qui permet facilite l’accès à internet, grâce à des dizaines de satellites en orbite autour du monde.

Et c’est sur cette entreprise que nous allons, ce matin, nous concentrer. En effet, Starlink serait en passe de chambouler le marché du smartphone et de l’accès à internet, grâce à une toute nouvelle offre : non pas de nouveaux téléphones lancés sur le marché, mais une proposition d’amélioration claire de votre connectivité internet. Suffisant pour faire trembler les acteurs historiques du marché de la téléphonie mobile ?

Publicité

Starlink proposera une offre « Direct-to-Cell »

Pour rappel, les personnes qui souscrivent au service Starlink reçoivent, chez elles, une antenne qu’elles doivent ensuite installer et configurer (tout se fait assez rapidement). Cela vous permet de bénéficier d’internet, peu importe où vous vous trouvez sur le globe. Que ce soit dans votre maison, sur un bateau ou n’importe quel type de moyen de locomotion, vous pourrez vous connecter au web.

La nouvelle offre ne concerne “que” les mobiles. Baptisée “Direct-to-Cell”, celle-ci permettra aux smartphones de pouvoir mieux se connecter à internet. Comment ? Grâce au lancement de six satellites dédiés. Six ont d’ores et déjà été déployés. En revanche, cette offre n’en est qu’à ses débuts et Elon Musk a déjà averti : à l’heure qu’il est, son service ne pourra pas pleinement rivaliser avec les opérateurs déjà en place (du moins, dans certaines zones), même s’il tend à très vite s’imposer comme une alternative.

Starlink renforcera son offre, au fur et à mesure

Pour que le plus grand nombre bénéficie de cette offre, Starlink a annoncé collaborer avec plusieurs entités, comme T-Mobile aux USA ou encore KDDI au Japon et Rogers, au Canada. Une offre très simple, qui ne nécessite aucun prérequis, si ce n’est celui d’avoir un smartphone qui supporte la 4G. Un service qui sera déployé dès 2024 et qui sera renforcé, en 2025, avec une offre dédiée aux appels vocaux ainsi qu’aux données mobiles et même aux objets connectés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *