Espace: la Chine développe un nouveau matériau qui va jouer un rôle clé

En Chine, les avancées techniques et scientifiques sont quasi quotidiennes. Dernière en date, la découverte de nouveaux matériaux hyper résistants, aux multiples applications, qui pourraient changer la façon dont le pays organise sa conquête spatiale et les nombreuses missions à venir.

Pour la Chine, l’espace revêt d’une importance toute particulière. Résultat, la moindre des avancées observées est bonne à mettre en avant. Récemment, Pékin a d’ailleurs annoncé le développement d’un tout nouveau matériau, permettant de jouer un rôle clé dans la vie hors de notre atmosphère. Cette annonce a été confirmée à l’occasion de la publication des résultats d’une étude publiée sur Advanced Materials.

Publicité

La Chine annonce un tout nouveau matériau

En fait, la Chine aurait réussi à créer de nouveaux matériaux, une céramique poreuse, adaptée à l’aérospatiale. Cela permet d’obtenir une résistance mécanique ainsi qu’une isolation thermique, ce qui n’était absolument pas gagné d’avance. Pour autant, ce défi aurait bel et bien été relevé par les équipes de l’école des sciences et de l’ingénierie des matériaux à l’université de Guanghzou.

Selon le South China Morning Post, cette céramique, appelée 9PHEB est capable de résister à des températures extrêmes, pouvant aller jusqu’à 2.000 degrés Celsius. De fait, elle peut être utilisée dans n’importe quelle condition extrême. Si son utilisation dans l’industrie aérospatiale ne fait aucun doute, on peut imaginer que la céramique 9PHEB puisse aussi être utilisée dans l’industrie de l’énergie et du génie chimique.

Des applications multiples sont possibles

Car plus que sa résistance aux températures élevées, c’est aussi sa porosité, à 50% environ, qui surprend, au même titre que sa compression très élevée, à 337 millions de pascals (à température ambiante). Un matériau stable, qui au-delà des températures qui garantissent sa pleine fonctionnalité, le 9PHEB démontre une baisse d’efficacité en termes de volume, de 2.4% seulement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *