Européen disparu: la Chine confirme l’avoir emprisonné pour espionnage

Depuis la montée en puissance économique et politique de la Chine dans les années 90, les tensions entre la Chine et les pays occidentaux se sont intensifiées, marquées par une série de différends portant sur des questions commerciales, de droits humains, et de sécurité internationale. L’entrée de la Chine dans l’Organisation Mondiale du Commerce en 2001, censée intégrer davantage l’économie chinoise au système de commerce mondial, a paradoxalement exacerbé certaines tensions.

Les pratiques commerciales de Pékin, ses politiques industrielles ambitieuses, et sa stratégie d’investissement à l’étranger ont souvent été perçues comme des défis directs aux intérêts économiques et à la sécurité nationale des pays occidentaux. Ces perceptions ont été amplifiées par les accusations de vol de propriété intellectuelle et de manipulation des taux de change, alimentant une méfiance croissante.

Publicité

Des tensions géopolitiques également

Sur le plan géopolitique, l’expansion militaire de la Chine en Mer de Chine méridionale et ses revendications territoriales ont été sources de friction, en particulier avec les États-Unis qui mènent des opérations de « liberté de navigation » pour contester les prétentions chinoises. Les préoccupations relatives aux droits de l’homme au Xinjiang ont également contribué à un climat de défiance. Les initiatives telles que la « Nouvelle Route de la Soie » de la Chine sont vues à double tranchant : d’une part, comme des opportunités de développement économique, et d’autre part, comme des moyens pour Pékin d’étendre son influence politique et stratégique. C’est ainsi que les tensions géopolitiques se sont envenimées.

La Chine réplique après des espionnages

La Chine a pris des mesures punitives envers un ressortissant européen, illustrant ainsi sa fermeté face aux accusations d’espionnage. Ian Stones, un homme d’affaires britannique actif en Chine depuis plusieurs décennies, a été condamné à cinq ans de réclusion pour des faits d’espionnage. Le verdict a été prononcé en 2022 par un tribunal de Pékin, mais n’a été rendu public que récemment, soulignant la discrétion avec laquelle ces affaires sont souvent traitées. La condamnation en appel a été confirmée en septembre dernier;

La révélation de cette condamnation intervient dans un contexte où les relations entre la Chine et plusieurs pays européens sont scrutées à la loupe, notamment en matière de sécurité et d’échanges d’informations sensibles. Selon les autorités chinoises, Stones aurait « illégalement acquis et transmis des renseignements » au profit d’entités situées hors du territoire chinois. Cette affaire, portée à l’attention du public par le Wall Street Journal, s’appuie sur des témoignages de la famille de Stones et d’autres sources indiquant sa disparition soudaine en 2018.

Publicité

En réponse aux interrogations suscitées par cette affaire, notamment dans les médias internationaux, Wang Wenbin, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a insisté sur la régularité du processus judiciaire. Il a affirmé que le procès s’était déroulé « en stricte conformité avec la loi » et que tous les droits de l’accusé avaient été « pleinement » respectés.

La situation de Ian Stones, qui a eu la possibilité de recevoir des visites de représentants britanniques et d’être assisté lors de son procès, met en lumière la tension entre la Chine et les européens, notamment sur le terrain sensible de la sécurité nationale.

5 réponses

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    Au Bénin, les e.s. pions ont des po.ste.s de choix.

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    Au Bénin, les e.s. pions ont des postes de choix.

  3. Avatar de Tchité
    Tchité

    Chez eux, c’est pas comme au Bénin où Talon remet des points stratégiques (aéroport, port, armées) aux étrangers français, belges etc).

    1. Avatar de Tchité
      Tchité

      Au Bénin, les espions ont des postes de choix.

  4. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Maintenant on emprisonne les Européens en Chine pour espionage. Un monde fou qui ne respecte plus les norms diplomatiques. Où sont les faits ou les preuves? Le monde avance doucement dans la direction de sa propre destruction. Merde collez-nous la paix!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *