L’ONU accuse les USA de torture après une exécution inédite

Aux USA, dans certains États tout du moins, la peine de mort est toujours en vigueur. Rien qu’en 2023, ce sont 24 personnes qui ont ainsi été exécutées, toutes par injection létale. Mais en ce début d’année 2024, l’État de l’Alabama a annoncé la toute première exécution par inhalation d’azote, ce que l’Organisation des Nations Unies (ONU) a fustigé, accusant les États-Unis d’acte de torture.

La personne tuée n’est autre que Kenneth Smith. Cet homme a été reconnu coupable du meurtre d’une femme, en 1996, après que son propre mari a commandité son assassinat. La période pour conduire cette exécution est assez large, de jeudi 6h (GMT) à vendredi 12h (GMT). C’est la seconde fois que le reconnu coupable se retrouvera dans cette situation. Le 17 novembre 2022 déjà, ce dernier devait subir une exécution par injection létale, mais les perfusions avaient mis trop de temps à arriver.

Publicité

Une exécution par azote, attendue aux USA

Interrogé à ce sujet, le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme a affirmé être confus et en état d’alerte face au recours à une nouvelle méthode d’exécution qui n’a jamais été testée. L’exécution à l’azote suppose en fait une hypoxie, une raréfaction d’oxygène. Une méthode qui pourrait, pour Ravina Shamdasani, porte-parole du Haut-Commissariat, supposer un acte de torture.

Une exécution « humaine » selon l’État d’Alabama

De nombreux recours ont été lancés par les équipes de Smith, désormais âgé de 58 ans. Mais tous ont été rejetés, l’État d’Alabama allant même jusqu’à comparer cette méthode d’exécution à la méthode “la plus humaine” qui n’ait jamais été inventée. De son côté, Smith a plusieurs fois affirmé être “terrifié” de revivre l’expérience de la tentative d’exécution, alors qu’il a déjà passé plusieurs heures accroché à sa table, en 2022.

Kenneth Smith a été reconnu coupable du meurtre d’Elizabeth Dorlene Sennett, âgée de 45 ans, sur demande de son époux, Charles. Si ce dernier s’est suicidé, Smith et son complice ont été rattrapés. John Forrest Parker est décédé en 2010, par exécution. Smith lui a été condamné à mort une première fois, avant que cette décision ne soit annulée en appel. À l’occasion d’un second procès, tenu en 1996, les jurés s’étaient prononcés en faveur d’une peine de prison à vie, mais le juge alors chargé du procès avait décidé de passer outre les recommandations.

Une réponse

  1. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    Les États Unis , un pays de détraqués , un pays où aucune norme humaine n’est visible.
    L’être humain n’est qu’un objet qui garnit l’environnement. L’être humain n’a aucune valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *