Mines en Afrique du Nord : ce groupe va investir dans une usine de transformation

La zone de l‘Afrique du Nord est réputée pour abriter des ressources naturelles inestimables. Les plus grandes entreprises du monde se bousculent aux portes de l’Afrique pour exploiter des filons intéressants. Un pays comme l’Égypte possède d’importants gisements miniers qui sont en mesure de faire basculer son économie dans une autre dimension.

Parmi les investisseurs les plus actifs dans le secteur minier égyptien, on peut citer la Chine, la Russie, la Turquie et certains pays européens. D’autres investisseurs avec une influence moindre essayent de se positionner en Égypte pour signer des contrats d’exploitation. C’est le cas de Singapour. La nation asiatique est réputée pour être l’une des places fortes de la finance mondiale. L’État insulaire a enclenché des mécanismes pour apporter une autre valeur ajoutée à son économie et se positionner sur le marché mondial des minerais.

Publicité

Tout récemment, le groupe singapourien Wilson s’est associé à deux entreprises locales égyptiennes pour amorcer la phase de construction d’une usine de transformation de phosphate. Pour le moment, le nom du site qui doit accueillir l’infrastructure n’a pas encore été révélé. Les deux entreprises locales qui vont s’associer au groupe Wilson sont El Nasr Mining Company et Al Safy Group. Les différentes parties ont signé ce dimanche 28 janvier l’accord de partenariat qui doit permettre de lancer l’usine de transformation de phosphate.

Selon des sources concordantes, cette usine a pour ambition de créer une chaîne de valeur génératrice d’opportunités. Il faut savoir que le phosphate est un minerai extrêmement stratégique dans de nombreux domaines, notamment l’agriculture. En effet, il entre dans la composition de base de nombreux engrais. Du coup, le pays des Pharaons peut se positionner comme un important exportateur d’engrais en Afrique du Nord. En s’associant à Nasr Mining Company et Al Safy Group, le groupe singapourien Wilson est tombé sur des partenaires qui maîtrisent vraiment le domaine.

Sous la houlette du président Abdel Fattah al-Sissi, l’Égypte a enclenché de nombreux mécanismes afin de diversifier son économie. La nation arabe a retrouvé une certaine stabilité sociopolitique et cela participe à rendre attractif le pays d’Afrique du Nord auprès des investisseurs. L’Égypte possède un incroyable potentiel dans plusieurs domaines. Une grande partie de l’économie locale repose sur la manne générée par l’industrie touristique. Ces derniers temps, des réformes ont été lancées pour exploiter le plein potentiel du secteur des mines, des hydrocarbures, de l’énergie ou encore celui de l’agriculture. Il va sans dire que de bonnes perspectives se profilent à l’horizon pour l’Égypte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *