Or en Afrique : Bonne nouvelle pour ce pays

L‘or est l’une des ressources minières les plus inestimables de la planète. Le métal jaune s’arrache aux quatre coins du monde. L’Afrique qui possède une quantité incroyable de ressources naturelles de qualité est l’un des centres névralgiques de la production d’or. Il y a une zone en particulier qui attire de nombreux regards. En effet, la région de l’Afrique de l’Ouest est très riche en ressources aurifères.

Les pays situés dans cette zone sont dans le peloton de tête des nations productrices d’or en Afrique. La Côte d’Ivoire est entrain de se positionner comme une référence ultime dans le domaine de l’or. En effet, les autorités ivoiriennes ont mis en place un certain nombre de mécanismes dans le but d’exploiter comme il se doit les importants gisements d’or dont regorge le pays. L’un des plus grands projets aurifères de la Côte d’Ivoire est sans doute le projet Odienné.

Publicité

Le potentiel de ce site est inestimable et de grandes entreprises internationales se battent afin d’y décrocher des permis d’exploitation. Le 11 janvier dernier, la compagnie canadienne Awalé Resources a annoncé la découverte d’un nouveau gisement aurifère très prometteur sur le site d’Odienné. Cette découverte est d’autant plus sensationnelle qu’on y a décelé aussi de fortes concentrations de Cuivre. On peut donc dire que l’année 2024 débute en fanfare pour le secteur aurifère de la Côte d’Ivoire.

Le filon tout récemment découvert a été baptisé « BBM ». «  BBM est une découverte en terrain vierge sans aucune exploration antérieure et a été gérée par Awalé du début à la fin […]. Nous voyons un énorme potentiel pour faire progresser rapidement cette cible avec ses 8 km de potentiel actuel«  a laissé entendre le directeur général d’Awalé Resources. Les équipes sur place n’ont pas eu besoin de creuser trop en profondeur pour découvrir l’or.

D’après des sources concordantes, les métaux ont une teneur allant de 1,1 g/t à 5,8 g/t d’or. Les teneurs en Cuivre sont aussi très prometteuses avec des taux compris entre 0,2 % et 0,5 %. Le site d’Odiénné n’a pas fini de livrer tous ses trésors. D’autres projets de forage sont en cours et dans les semaines ou mois à venir, la Côte d’Ivoire pourra se frotter de nouveau les mains.

Publicité

Selon de nombreux analystes économiques, grâce à son gigantesque potentiel dans divers secteurs, la terre d’Éburnie est en mesure de prétendre à un statut de superpuissance africaine. Alors que le pays abrite la CAN 2023, on peut dire que la nation ivoirienne a réussi le pari de se positionner comme une terre d’investissement. Ajouter à cela la stabilité socio-politique et vous obtenez tous les ingrédients nécessaires pour un développement fulgurant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires