Pétrole: la production des USA a atteint un niveau inégalé en 2023

Les États-Unis ont annoncé des chiffres de production pétrolière fracassants, atteignant un nouveau record de 13,2 millions de barils par jour en fin d’année dernière. Cette performance surpasse non seulement la Russie mais également l’Arabie saoudite, consolidant la position des États-Unis en tant que leader mondial de la production de pétrole. Si cette nouvelle est accueillie positivement du côté de l’économie américaine, elle soulève simultanément des préoccupations majeures concernant l’impact sur le climat.

Cette hausse spectaculaire n’est pas une surprise totale, car le pays avait déjà franchi la barre des 12 millions de barils par jour à la fin des années 2010. Toutefois, la production avait subi un déclin significatif pendant la pandémie. L’annonce de ce nouveau record révèle une reprise remarquable, défiant les attentes antérieures et alimentant le débat sur la politique énergétique et environnementale.

Publicité

Alors que la COP28 en 2023 avait été marquée par l’engagement de près de 200 pays, y compris les États-Unis, à une « transition hors des énergies fossiles » pour lutter contre le réchauffement climatique, les chiffres actuels de production de pétrole semblent en contradiction directe avec ces engagements. La question cruciale qui se pose est de savoir si ces records de production sont compatibles avec les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre fixés lors de la conférence.

Selon les prévisions de l’Energy Information Administration (EIA), la production de pétrole américaine devrait maintenir son ascension, atteignant 13,4 millions de barils par jour l’année prochaine. Ces projections inquiètent les défenseurs de l’environnement, soulignant le défi que représente la conciliation entre les besoins économiques nationaux et les impératifs écologiques mondiaux.

Le secteur du gaz naturel ne fait pas exception à cette tendance, avec une production également prévue à des niveaux sans précédent. Selon le cabinet Rystad Energy, l’augmentation d’un million de barils par jour de la production de brut en un an témoigne de l’importance des hydrocarbures de schiste, une méthode d’extraction particulièrement controversée en raison de son impact environnemental.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *