,

Rencontre de Talon avec les députées au Bénin : Les Démocrates clarifient leur participation

Le parti Les Démocrates a donné des explications suite à la participation de ses députées à une rencontre entre le président béninois, Patrice Talon, et le Caucus des femmes parlementaires du Bénin, qui a eu lieu le 11 janvier 2024. Dans un communiqué daté d’hier, vendredi 12 janvier 2024, le parti a éclairci la présence de ses députées à cette réunion, répondant ainsi aux interrogations suscitées au sein de ses militants. Selon le parti d’opposition, le Caucus des femmes parlementaires est une initiative soutenue par le gouvernement néerlandais et l’Union européenne.

Pas de revendications politiques communes

Elle vise donc à promouvoir la participation des femmes dans le milieu politique béninois. Les parlementaires du parti Les Démocrates ont été intégrées à ce regroupement depuis leur installation, conformément aux consignes du parti. Le secrétaire à la communication du parti, Guy Mitokpè, a souligné, dans le communiqué, que la participation au caucus ne repose en aucun cas sur des alignements politiques partisans, et par conséquent, il n’y a pas de revendications politiques communes.

Publicité

« Le Parti « Les Démocrates « , voudrait informer ses militants et militantes et le peuple béninois, que le caucus des femmes parlementaires est une initiative soutenue et encouragée par le Gouvernement néerlandais et l’Union européenne. Ce caucus a pour mission entre autres de faire la promotion des femmes en politique et nos femmes députées ne sauraient être contre cela » a-t-il déclaré, tout en mettant l’accent sur le fait que les députées du groupe députées « Les Démocrates » demeurent fidèles aux directives de leur parti.

Notons que la réaction du parti les Démocrates intervient plusieurs jours après qu’il a dénoncé un complot en cours contre le peuple béninois, en ce qui concerne la révision de la constitution. Dans un communiqué, il s’était adressé à la population béninoise, aux médias et à la communauté internationale, exprimant une vive opposition aux tentatives de révision de la Constitution par les institutions de la République. Il avait dénoncé une réunion présidée par le Ministre de la Justice, qualifiée de manœuvre pour réviser la Constitution sous couvert de dialogue entre le gouvernement et les institutions.

6 réponses

  1. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    Le jour où les femmes dirigeront l’Afrique à – au moins – part égale avec les hommes sinon majoritairement, Une autre Afrique apparaitra.

    \\\\.///
    (@_@)

    1. Avatar de Petit TCHOLI
      Petit TCHOLI

      Libérez Reckya MADOUGOU

  2. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Il faut qu il poste..sans rien dire de concret…ce gou yanfier..S DF..juste.. pour signifier..qu il existe..
    On s’en fou….que tu.existes..pauvre cr étin…

  3. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Vous allez devoir alors frauder massivement comme toujours à votre habitude. Mais cette fois-ci le peuple glorieux du Bénin ne laissera plus faire et le Bénin après ne sera plus comme ce qu’il a été auparavant. Sur ce, faites-moi confiance et soyez en sûr.

    1. Avatar de Joeleplombier
      Joeleplombier

      Napoléon
      Rendez-vous en 2026 .
      On verra qui est qui dans ce pays. Vous êtes qui pour parler tout le temps au nom du peuple de ce pays. Ce pays se limite t-il à votre parti Les Démocrates . Vous oubliez le vrai peuple silencieux qui apprécie à sa juste valeur la transformation de ce pays et souhaite la continuité de l’œuvre du président. Il sera très actif en 2026 pour que après lui ; ce soit lui .
      Vous allez en souffrir mais vous ne pouvez rien faire
      Le Plombier universitaire

  4. Avatar de Joeleplombier
    Joeleplombier

    Ces gens-là se croient déjà à la place du calife allant jusqu’à justifier auprès de prétendus militants la participation de leurs députés féminins au Caucus des femmes parlementaires présidé par le chef suprême des armées.
    Vos militants sont où dans ce pays ?? Que Mitokpè arrête ce jeu de singerie . Ça n’honore pas ce club électoral.
    Pour finir ; foutez nous vraiment la paix avec cette chansonnette de révision de la constitution.
    On ne révisera rien du tout mais; le KO sera au rendez-vous en 2026.
    Sans Talon .
    Je passais
    Le Plombier universitaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *