,

Supposée politisation du Fâ au Bénin: Mahougnon Kakpo répond

Le professeur Mahougnon Kakpo, président du Comité des rites Vodun au Bénin s’est prononcé sur les critiques qui ont envahi les réseaux sociaux par rapport à une supposée politisation du Tofa. A l’endroit de ceux qui estiment que le Tofa 2024 n’a fait que l’éloge du président de la République, il fait savoir qu’il n’y a rien de politique. L’oracle se serait adressé selon lui à Patrice Talon qui a commandé la consultation du Fa en tant que chef de l’État.

« Ce n’est pas le Bokonon qui parle, c’est le Fa qui parle. Et c’est quelqu’un qui a commandé la consultation. Lorsque vous allez faire une consultation le Fa vous parle. La consultation du ToFa est commandée par le président de la République. Donc le Fa parle au président par rapport au pays », a déclaré le professeur Mahougnon Kakpo pour se défendre face à celles et ceux qui critiquent l’interprétation sommaire qui a été faite du signe « Sa Aklan » émanant de la consultation. Il indique par la suite que ce n’est pas le « Bokonon » qui parle mais le Fa. Aussi, a-t-il renvoyé les internautes qui font ce type de critique vers les arcanes du Fa.  

Publicité

« Le Fa n’est pas une invention. On ne nait pas Bokonon. On devient Bokonon par un apprentissage minutieux de plusieurs années. Donc le même signe peut être interprété par plusieurs personnes et vous retrouverez le schème de ce qui est tracé. C’est tout. C’est ça d’ailleurs la méthode scientifique qui couronne le Fa », a-t-il poursuivi aux micros des journalistes. Rappelons que selon l’interprétation sommaire qui a été faite de ce signe « Sa Aklan », le Fa recommande d’encourager le président Patrice Talon.

L’oracle annonce également toujours selon  le professeur Mahougnon Kakpo que les attentes des populations béninoises seront comblées cette année 2024. « Rien n’attaque un enfant unique devant sa maman. Le président se bat pour défendre les intérêts du pays. Par conséquent la bonne foi du président ne devrait pas le quitter. Le bonheur pour le pays est l’énergie aquatique », a expliqué sommairement le président du Comité des rites Vodun au Bénin.

7 réponses

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    L’effervescence du culte Vodou a attaint un point culminant cette année. Partout on voit surgir des coins des hommes et femmes portant des colliers cauris et autres ornements du culte Vodou avec des couleurs discordantes. Tout le monde s’en prend dans les bras, quelle honte!. Quel jour de l’année avez-vous réservé pour God’s Day? Bande d’infidèles! Ne saviez-vous pas que l’être humain porte gravée au fin fond de lui l’image de Dieu? Et Vodou lui aussi tremble à la présence de Dieu.
    O Vodou, O Vodou
    Mènuwèssin
    O Vodou, O Vodou
    Mènuwèssin
    Mènuwèssin côgnignan
    Djiwèhué mèkpo kpo nassin.

    Le Bénin s’est éloigné d’Honnorer et de Louer Le Dieu Divin, le Père Divin des Cieux. Quelle abomination! quelle horreur! quelle infamie! Quelle honte! J’espère que le foutu Vodou vous donnera la force et la resistance de tenir debout quand le son de la trompette des Anges retentira à travers les nuages. Aba Father/Aba Mother certains crieront dans leur grelots et gémissements des dents, le Vodou sera absent pour vous sauver, car il a pris la fuite lui-même.
    Nous sommes sortis de l’Égypte avec « Vodou » et la Sorcellerie » et Vodou est aussi classé comme la sorcellerie. Les noirs en Égypte pratiquaient « La Kabbale » bien avant les Israéliens ou Israélites. La « Doctrine Thèlema » fut la Doctrine des noirs . Les Israélites avaient volé « La Kabbale » en Égypte, car Moise a été initié par les Pharaons noirs. Ghana a des traces de la Kabbale avec des noms de familles comme « TZABAOTH » et au Bénin le nom de famille « AKAI ». Le tout est tombé dans l’oblivion. La Doctrine Thèlema personne n’entend plus parlé, le tout est tombé dans l’oubli d’où notre grand malheur. Dieu avait accordé à la race noire tous les outils de la vraie « Spiritualité », malheureusement aujourd’hui le Vodou est devenu notre voie de la spiritualité qui est archi-faux.

  2. Avatar de Sonagnon
    Sonagnon

    Pourquoi c’est un partisan du président qui doit interpréter le fâ ????
    À part lui il n’y a plus de bokonon de grande réputation capable d’interpréter l’oracle avec objectivité ???
    Si d’autres bokonons contestent ouvertement cette interprétation trop optimiste qui occulte beaucoup d’autres aspects des révélations du fâ, il y a de quoi avoir peur des intellectuels béninois.

    Très peu en tout cas sont crédibles.
    Il y a quelques jours c’était une dame, juriste de haut niveau dit on, qui venait défendre avec légèreté un dossier dont la puanteur est connu de tout le monde.
    En voilà un autre, qui nous montre qu’il n’est professeur que de nom. Car d’autres bokonons, qui n’ont jamais mis pied à l’école le contredisent avec éloquence.
    Intellectuel béninois sous la rupture, honte à vous !!!

  3. Avatar de BananeVerte
    BananeVerte

    Maintenant que la lumière de sa lanterne s’est éteinte et que nous sommes ent.re nous, est ce que le Prof Mahougnon (traduction: Dieu est Bon) Kakpo peut nous dire combien il a reçu de la Marina pour réaliser ses prédictions approximatives du Fa

    1. Avatar de BananeVerte
      BananeVerte

      Prof Mahounon Kakpo ressemble beaucoup à un zangbeto de mon quartier.

  4. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    Au 21e Siècle… Le Bénin en est là

    \\\\.///
    (@_@)

  5. Avatar de Pat'hibulaire
    Pat’hibulaire

    Qu’est-ce-que cet « affamé mental » vient encore raconter ?
    Et le 1er pagailleur qui fait aujourd’hui des génuflexions devant les égoun-égouns que sa police républicaine embarque souvent avec malios au commissariat les weekends, se plaît dans ces vanités..
    La honte s’érige en prestige dans le pays.

  6. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Que ce fa..modifie la constitution..pour..un troisième mandat..tant que nous y sommes
    Un universitaire..pkayo…comme ça..qui disqualifie..la profession
    Que va t il enseigner.a ses étudiants..
    On connaît désormais..les causes de nos retards en Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *