USA: comment la Chine compte prendre sa revanche après les sanctions dans ce domaine

Dans un ambitieux plan de croissance, la Chine projette de doubler sa production de puces en moins de dix ans, surpassant largement les attentes du marché. Selon une récente étude de Barclays, la Chine prévoit d’atteindre cette ambition en exploitant le potentiel de croissance « matériellement plus élevé » dans le secteur des semi-conducteurs du pays, basée sur les plans de 48 fabricants de puces présents en Chine continentale. Cette initiative s’inscrit dans la quête d’indépendance technologique de la Chine, motivée par les restrictions imposées par les États-Unis et certains partenaires sur les ventes de technologie au géant asiatique.

La démarche chinoise vise à réduire la dépendance du pays vis-à-vis des technologies étrangères, une tâche complexe rendue plus difficile par les contraintes commerciales imposées. Les entreprises chinoises intensifient leurs efforts pour acquérir des outils essentiels à la production de puces, sécurisant ainsi leurs approvisionnements avant d’éventuelles nouvelles interdictions d’imports de la part des États-Unis.

Publicité

Les fournisseurs majeurs d’équipements pour la fabrication de puces ont enregistré une augmentation des commandes de la part de la Chine l’année dernière, soulignant l’engagement du pays à stimuler sa production de semi-conducteurs. Cependant, la Chine semble se concentrer principalement sur la production de puces utilisant une technologie plus ancienne, notamment des semi-conducteurs hérités de 28 nanomètres ou plus.

Bien que ces puces soient en deçà des modèles les plus avancés, elles connaissent une forte demande dans des secteurs tels que les appareils électroménagers et l’industrie automobile. Barclays émet cependant une mise en garde, soulignant que la production chinoise de puces basées sur une technologie plus ancienne pourrait entraîner une surabondance sur le marché à l’avenir.

Les analystes estiment que cette surabondance pourrait se produire au plus tôt en 2026, en fonction de la qualité des puces produites et de possibles nouvelles restrictions commerciales. Le Département du Commerce des États-Unis manifeste un intérêt particulier pour la production chinoise de semi-conducteurs hérités, envisageant même d’enquêter sur le degré de dépendance des entreprises américaines vis-à-vis de la technologie chinoise.

5 réponses

  1. Avatar de Vladinsky
    Vladinsky

    La Chine devrait interdire l exportation de terres rares , ce qui obligerait TOUS les impérialistes a faire construire leurs gadgets sur son territoire , qu’attend elle ?

  2. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    La Chine avance à pas de géant , les USA prennent la pente descendante à une vitesse astronomique. Le monde du sud commence son éveil en se détachant de tous ces vautours occidentaux qui n’ont jamais cessé d’exploiter les richesses du Sud.
    La guerre en Ukraine a révélé toute l’hypocrisie de ce monde occidental qui ne font qu’attiser le feu de la mort. Aucun pays ne parle de paix , de voies qui mènent vers la paix.
    Pendant ce temps et malgré les sanctions , des pays comme la Russie, la Chine ou l’Iran travaillent sans relâche pour améliorer leur niveau de vie : ils ont réussi.

    1. Avatar de Alain politicologue
      Alain politicologue

      Un bel idiot de favoriser les communistes et les dictatures de Russie , de la Chine , de la Corée du Nord , de l’ Iran et de la Turquie ….

      1. Avatar de Mans
        Mans

        L’éthique et la valeur humaine ont été cédés contre un dollar factice imposé par l’impérialisme américain
        Voir hypocrisie occidentale à propos de la guerre en Ukraine et en Palestine occupée et vous devinez où on se dirige

    2. Avatar de Denis Boissonneault
      Denis Boissonneault

      👍👍👍

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *