USA: nouvelle claque pour Zelensky ?

Dans un contexte de tensions internationales croissantes, les États-Unis, un allié clé de l’Ukraine, se trouvent dans une impasse financière préoccupante. Le Pentagone, par la voix de son porte-parole, le général de division Pat Ryder, a révélé lors d’un point de presse que les fonds américains pour soutenir l’Ukraine étaient épuisés. « Nous sommes à court d’argent« , a déclaré Ryder, soulignant une réalité alarmante qui pourrait affecter directement le soutien militaire à l’Ukraine.

Cette annonce fait suite à plusieurs mois de mises en garde de la part des responsables de l’administration américaine. Au cœur des débats du Congrès sur le financement du gouvernement fédéral et des demandes répétées de la Maison Blanche pour des fonds supplémentaires destinés à l’Ukraine, un groupe de sénateurs travaille désormais sur un accord de sécurité frontalière. Cet accord est perçu comme essentiel pour débloquer un projet de loi de dépenses de 100 milliards de dollars, dont une part significative serait attribuée au soutien de l’Ukraine.

Publicité

Malgré la volonté existante de dépenser 4,2 milliards de dollars pour l’aide à l’Ukraine, le manque de fonds de remplacement pose un défi majeur. Ryder a expliqué que bien que l’autorité de dépenser ces fonds soit disponible, les États-Unis ne disposent pas de la capacité de reconstituer leurs propres stocks en l’absence de fonds supplémentaires du Congrès. Cette situation met en évidence la complexité des enjeux financiers et logistiques auxquels les États-Unis sont confrontés dans leur effort de soutien à l’Ukraine.

En décembre, le Pentagone a annoncé un paquet d’aide pour l’Ukraine, d’une valeur de 250 millions de dollars, principalement composé d’artillerie et de munitions. Cependant, Ryder a indiqué qu’aucune nouvelle annonce concernant de nouvelles capacités n’était prévue, reflétant la situation financière tendue.

L’évolution de la situation financière des États-Unis représente donc un tournant potentiel pour l’Ukraine. La dépendance de cette dernière au soutien international, en particulier américain, est cruciale dans sa lutte contre l’agression. Les décisions futures du Congrès américain pourraient avoir un impact significatif sur le conflit en cours et la stabilité régionale.

3 réponses

  1. Avatar de Tibor
    Tibor

    Vous ne voyez que les défauts de ce grand pays mais, s’il n’était pas la 1ère puissance mondiale, l’Europe toute entière serait sous le joug de Moscou depuis Staline et d’autres pays, asiatiques, seraient sous le joug de Pékin depuis Mao.

  2. Avatar de BRAHIMI
    BRAHIMI

    les américains de Mensonge en Mensonge pour bluffer le monde c’est grâce à l’argent d’autres pays qu’ils deviennent là première puissance mondiale bientôt ils se retrouveront comme l’Allemagne NAZIE

  3. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    Mensonges sur mensonges , les américains ne cessent de mentir au monde entier . La planche à billets  » dollarienne  » ne s’est jamais arrêtée , le monde est inondé de dollars .
    Le centre de décision américain est ailleurs et la continuité du soutien à l’Ukraine , pour abattre la Russie ,est toujours d’actualité. Ceci le kremlin l’a bien compris , pas de confiance à Washington.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *