,

Bénin : Endetté, un promoteur de bar se donne la mort

Un mort vient d’être enregistré dans le rang des personnes touchées par l’opération de libération des espaces dans le cadre de la construction de la Route des pêches au Bénin. Il s’agit d’un promoteur de bar qui s’est suicidé ce lundi 29 janvier 2024 après qu’on lui aurait notifié que son bar allait être démoli. Face à cette situation, le promoteur du bar a confié à l’un de ses proches qu’il s’enfuirait du pays ou se suicider, selon les informations rapportées par Matin Libre. La raison évoquée était qu’il (promoteur) s’est endetté à suffisance pour mettre en place son projet. Il aurait même contracté un nouveau prêt pour relancer ses activités.

Ne sachant donc à quel saint se vouer, il n’a d’autre choix que de se donner malheureusement la mort.« Il disait avoir marre de la vie, n’avoir personne, aucune issue pour se sortir de cette impasse » confie la source de Matin Libre. D’après des témoignages recueillis sur les lieux du drame, « des agents de la mairie se seraient rendus sur les lieux lundi dernier pour lui notifier que son emplacement serait réduit de quelques mètres, soit 4 mètres ». Quelques heures après le départ des agents, le promoteur en question est porté disparu. Il a été retrouvé pendu dans sa chambre quelques jours plus tard par ses amis qui le cherchaient. Evacué d’urgence à l’hôpital, il a été déclaré mort.

Publicité

Il faut rappeler que la Route des Pêches est un important projet d’aménagement du territoire le long du Littoral-Atlantique au sud du Bénin autour d’un axe routier de 40 km devant relier Cotonou à Ouidah en vue de favoriser le développement de la région et le tourisme. Selon le gouvernement, il s’agit d’offrir ainsi au visiteur une sorte de « concentré du Bénin » associant « le vaudou, les anciens comptoirs aux esclaves ou les palais d’Abomey classés par l’UNESCO ». Plusieurs personnes ont été affectées par ce projet mais le gouvernement a prévu des mesures d’indemnisation conformément aux textes en vigueur.

2 réponses

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    A quel s.ai.n.t se vouer ou bien à quel sein, monsieur ?

    J’ai toujours conseillé à mes connaissances qui m’envient de ne jamais aller contracter de prêts, surtout pas avec les institutions, pour réaliser leurs projets.
    Travaillez d’abord, economisez et lancez-vous sur fonds propres. Ne pas impressionner les gens en vivant ou en voulant vivre au dessus de ses moyens. Triste 😥.
    La leçon :
    « YÉ Non Blo Mindjohmin Aan, Yé Non Gnin Mindohmin wê ».

    Le Béninois aime trop faire Mindjohmin, au lieu de travailler pour l’être ».

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    A quel s.ai.n.t se vouer ou bien à quel sein, monsieur le journaliste ?

    J’ai toujours conseillé à mes connaissances qui m’envient de ne jamais aller contracter de prêts, surtout pas avec les institutions, pour réaliser leurs projets.
    Travaillez d’abord, economisez et lancez-vous sur fonds propres. Ne pas impressionner les gens en vivant ou en voulant vivre au dessus de ses moyens. Triste 😥.
    La leçon :
    « YÉ Non Blo Mindjohmin Aan, Yé Non Gnin Mindohmin wê ».

    Le Béninois aime trop faire Mindjohmin, au lieu de travailler pour l’être ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *