Chine : les prédictions inquiétantes du FMI

La Chine, locomotive de la croissance économique mondiale depuis des décennies, se retrouve confrontée à des perspectives de ralentissement inquiétantes pour les années à venir, alerte le Fonds monétaire international (FMI). Cette mise en garde intervient dans un contexte où l’incertitude liée à une crise sans précédent dans le secteur immobilier et les défis géopolitiques internationaux fragilisent l’économie chinoise.

Le rapport récemment publié par le FMI met en lumière des prévisions alarmantes pour la deuxième économie mondiale. Selon les estimations de l’institution, la croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Chine devrait connaître un ralentissement significatif, passant à 4,6% cette année pour atteindre seulement 3,5% d’ici 2028. Ces chiffres marquent un net recul par rapport aux performances passées et soulèvent des interrogations quant à la capacité de la Chine à maintenir son rythme de développement.

Publicité

L’un des principaux facteurs contribuant à cette tendance à la baisse est la crise immobilière qui secoue le pays. Les difficultés financières rencontrées par des géants du secteur tels qu’Evergrande et Country Garden ont semé la méfiance parmi les acheteurs, entraînant une baisse de l’activité qui se répercute sur l’ensemble de l’économie chinoise. Cette crise, loin d’être résolue, devrait persister au cours des prochaines années, selon les experts du FMI.

Malgré les mesures de soutien prises par le gouvernement chinois pour stabiliser le secteur immobilier, les résultats tardent à se concrétiser. Les risques de crédit demeurent élevés, et la récente décision de liquidation d’Evergrande par un tribunal de Hong Kong soulève des questions quant à l’impact sur l’économie chinoise dans son ensemble, ainsi que sur les créanciers étrangers.

Outre les défis dans le secteur immobilier, d’autres indicateurs économiques témoignent d’une tendance au ralentissement. Les exportations chinoises ont connu leur premier repli en sept ans, tandis que la baisse de productivité et le vieillissement de la population pèsent également sur la croissance. Malgré quelques signes encourageants, tels que la progression de l’activité manufacturière, les perspectives économiques de la Chine restent entachées d’incertitudes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires